Me Baber GANO: ‘’Bokary TRETA fait de la diversion’’

Le Collectif pour la défense des statuts et règlement intérieur du RPM (CDSRI-RPM) a animé, hier jeudi 2 juin, un point de presse au siège de la section RPM de la commune V pour se prononcer sur la décision de la Cour d’Appel, ses conséquences politiques et juridiques et les prochaines actions à entreprendre. Le principal conférencier était le président du Collectif, Me Baber GANO, qui avait à ses côtés Moussa TIMBINE ; Mamadou DIARRASSOUBA ; Mahamane BABY, etc.

 

D’entrée de jeu, Me GANO a rappelé que le Collectif avait interjeté appel devant la Cour d’Appel de Bamako pour que la justice dise la vérité sur le contentieux entre les deux clans au sein du RPM. Il a déclaré avec fierté que l’audience du 1er juin de la Cour d’Appel avait donné une victoire imposante et éclatante au Collectif. Le conférencier a, au passage, salué l’indépendance de la justice malienne qui, selon lui, a dit le droit.

« Nous n’avons rien contre personne. Mais nous nous opposons à la trahison du comité central et la violation des textes du parti. Ils ont voulu ériger le comité central en instance et commettre une fraude. Notre objectif était de corriger cette fraude et nous avons été courtois dans notre démarche », a expliqué Me Baber GANO.

Il a déploré le fait que l’appel des membres du Collectif au clan TRETA afin que les résolutions prises lors du comité central soient annulées n’avait pas été entendu. Raison pour laquelle, a affirmé Me Baber GANO, le Collectif avait été obligé de déposer une assignation à la justice.

Comme conséquences de cette décision de la Cour d’Appel, Me Baber GANO a fait savoir que les troisièmes Assises du Comité central sont annulées ; la décision d’investiture de Bokary TRETA comme candidat du parti à l’élection présidentielle est également annulée ; le mandat du bureau politique national est fini ; et enfin qu’aucun membre du bureau politique ne peut désormais exercer ses fonctions…

Comme futures actions à mener, Me Baber GANO a informé qu’il s’agira de mettre en place un directoire paritaire afin de procéder au renouvellement des sections et organiser le congrès.

Se prononçant sur le communiqué signé par Bokary TRETA après le délibéré de la Cour d’Appel, Me Baber GANO a déclaré que ce dernier fait de la diversion. Selon lui, le communiqué de TRETA est démagogique, et n’est qu’une tentative de sous-informer les militants.

« Ils sont justes dans une course pour atteindre le sommet du parti alors que nous voulons un parti uni et fort », a affirmé Me Baber GANO.

À son tour, Moussa TIMBINE a prôné la cohésion sociale et le rassemblement au sein du parti. Pour sa part, Mamadou DIARRASSOUBA a indiqué que le clan TRETA n’était pas en train de travailler pour le parti. Selon lui, le Collectif a juste dénoncé une injustice. Il a enfin demandé à TRETA de venir vers eux.

PAR MODIBO KONE

Source : Info-Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.