MDAC : Signature de Convention entre les Ministres de la Défense et des Anciens Combattants et celui de l’Emploi

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara, a signé un cadre partenarial, le vendredi 1er juillet 2022, avec son collègue de l’Entreprenariat Nationale, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, M. Bakary Doumbia. C’était dans la salle de Conférence du MDAC en présence des Chefs militaires et de certains membres des cabinets desdits Ministères.

 

Cette signature est une opportunité importante pour la vitalité de la relation civilo-militaire et la création d’emplois durables et productifs à tous égards. Elle permettra d’une part de mettre en œuvre les modalités et les opportunités existantes dans le cadre l’emploi de certaines catégories de personnel en lien avec le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, et d’autre part à permettre l’insertion professionnelle des jeunes dans les camps, des veuves, des blessés et de toutes les catégories socio-professionnelles que l’Armée gère de manière à ce qu’ils puissent s’auto-employer ou avoir un travail décent qui leur permettra de vivre adéquatement.

Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara a affirmé que la signature de cette convention, est une belle initiative, car elle cadre parfaitement avec la volonté des plus hautes autorités du pays. Pour lui, l’accord qui vient d’être signé avec le ministère de l’emploi va permettre au département de la défense de former des jeunes qui vont certainement concourir au développement de notre pays. Il permettra également de venir en aide aux jeunes manipulés par les terroristes dans les zones de conflits. Du coup, les faire revenir vers l’Etat et surtout de stabiliser nos régions.

Pour le ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, M. Bakary Doumbia la signature de ce cadre est l’aboutissement d’un processus d’établissement d’un partenariat avec le MDAC. Il a indiqué que cette convention traduit la ferme volonté de deux départements de faire en sorte que toutes les cibles et toutes les catégories d’acteurs travaillant au sein de l’Armée soient concernées par cette convention.

Cette rencontre cadre parfaitement avec la vision du Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Colonel Assimi Goïta qui envisage, parallèlement au nettoyage sécuritaire en cours, de remettre les Maliens au travail.

Le Plan d’Action Gouvernemental, présenté le 30 juillet 2021 par le Premier Ministre et validé par le Conseil National de Transition, accorde une place de choix à la création d’emplois et aux activités génératrices de revenus. Pour autant, l’Etat ne pouvant embaucher tout le monde, il est vital de développer une capacité de création de richesses à partir des idées et des efforts des individus. C’est pourquoi, le rôle du département, en charge de l’Entreprenariat et de la Formation Professionnelle, est d’une importance capitale.

Pour tout citoyen, l’exercice d’un emploi décent demeure une préoccupation universelle garantissant la sécurité humaine, condition nécessaire de stabilité et de sécurité de la Nation. L’Armée malienne est le reflet de la société dont elle est issue. Citoyens à part entière, les militaires n’échappent pas à cette règle.

Les compétences professionnelles, les qualités humaines, le caractère forgé, la discipline, le sens du sacrifice et le leadership qu’ils apprennent au sein de l’institution militaire, prédisposent les soldats à affronter les difficultés de la vie, ils sont bien outillés pour apporter l’encadrement nécessaire à notre jeunesse et aider à remettre notre pays dans de bonnes postures. Pour cela, ils ont juste besoin d’un accompagnement organisé pour valoriser leur contribution extraordinaire.

 Source : Forces Armées Maliennes 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.