Maux du peuple : Commune urbaine de Sikasso : Le challenge du futur Maire Kalfa Sanogo

Malgré le fait qu’elle soit située au sud du Mali, avec une pluviométrie  importante, des petits cours d’eaux par ci, par-là,  la région de Sikasso a un réel   problème d’eau potable. C’est une priorité des priorités du futur maire de la commune de Sikasso, Kalfa Sanogo.  A ce ceci, s’ajoute le problème de voirie. En ce sens que  les rues ne sont  pas assez larges. Ce qui rend difficile l’accès aux villages qui sont trop éloignés du chef-lieu de la  commune urbaine.  C’est infernal. Sikasso a des problèmes d’organisation de l’espace économique. La Mairie vit des recettes et des taxes municipales. Des taxes municipales basées sur des activités économiques du grand marché, du petit marché de Médine, de la gare routière.  C’est  de ces recettes qu’il faut organiser et amorcer le développement de la ville. Pour relever ce défi, il faut un appui collectif aux mouvements  qui vont faire avancer la commune. Autre problème auquel le nouveau maire de la commune de Sikasso doit faire face, c’est l’insalubrité permanente de la ville. Ce n’est un secret pour personne, la ville de Sikasso est l’une des villes les plus sales de notre pays. Les caniveaux sont permanemment remplis d’ordures et les rues toujours ornées par des tas de déchets. Toutes choses qui contribuent à exposer la ville à des maladies.

Kalifa Sanogo president directeur general pdg cmdt

Sans doute, ces défis sont à portée de mains du futur patron du conseil communal de Sikasso. L’expérience aidant, il pourra rassembler un certain nombre d’atouts pour aller de l’avant. Cependant, il faut reconnaitre que  c’est une entreprise humaine qui peut avoir des hauts et des bas. Cela nécessite  une adhésion collective aux initiatives. Une nouvelle gouvernance s’impose à cet effet pour  rationnaliser davantage la gestion de la commune. Il s’agit de mettre  un peu plus d’ordre pour que les choses changent.  Pour qui connait l’homme, il faut se dire que la rigueur sera de mise. N’ayant  jamais aimé les échecs, nous osons croire que M. Kalfa Sanogo fera tout pour ne pas échouer. Malgré le fait qu’elle soit située au sud du Mali, avec une pluviométrie  importante, des petits cours d’eaux par ci, par là,  la région de Sikasso a un réel   problème d’eau potable. C’est une priorité des priorités du futur maire de la commune de Sikasso, Kalfa Sanogo.  A ce ceci, s’ajoute le problème de voirie. En ce sens que  les rues ne sont  pas assez larges. Ce qui rend difficile l’accès aux villages qui sont trop éloignés du chef-lieu de la  commune urbaine.  C’est infernal. Sikasso a des problèmes d’organisation de l’espace économique. La Mairie vit des recettes et des taxes municipales. Des taxes municipales basées sur des activités économiques du grand marché, du petit marché de Médine, de la gare routière.  C’est  de ces recettes qu’il faut organiser et amorcer le développement de la ville. Pour relever ce défi, il faut un appui collectif aux mouvements  qui vont faire avancer la commune. Autre problème auquel le nouveau maire de la commune de Sikasso doit faire face, c’est l’insalubrité permanente de la ville. Ce n’est un secret pour personne, la ville de Sikasso est l’une des villes les plus sales de notre pays. Les caniveaux sont permanemment remplis d’ordures et les rues toujours ornées par des tas de déchets. Toutes choses qui contribuent à exposer la ville à des maladies.

Sans doute, ces défis sont à portée de mains du futur patron du conseil communal de Sikasso. L’expérience aidant, il pourra rassembler un certain nombre d’atouts pour aller de l’avant. Cependant, il faut reconnaitre que  c’est une entreprise humaine qui peut avoir des hauts et des bas. Cela nécessite  une adhésion collective aux initiatives. Une nouvelle gouvernance s’impose à cet effet pour  rationnaliser davantage la gestion de la commune. Il s’agit de mettre  un peu plus d’ordre pour que les choses changent.  Pour qui connait l’homme, il faut se dire que la rigueur sera de mise. N’ayant  jamais aimé les échecs, nous osons croire que M. Kalfa Sanogo fera tout pour ne pas échouer.

Bamey Diallo

 

Source : La Lettre du Peuple

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *