Mamadou Oumar Sidibé Président du parti pour la restauration des valeurs du Mali(PRVM) : « Je suis Candidat à l’élection présidentielle 2018 »

Après avoir fait des analyses adéquates sur la situation  actuelle du pays  à travers leur assemblée générale tenue ce Samedi, les militants du PRVM FASOKO ont sollicité leur président, Mamadou Oumar Sidibé, à se représenter àl’élection présidentielle 2018. L’information a été donnée au cours d’un point de presse animé par le  Président du Parti qui avait à ses côtés le Secrétaire Général du Parti YAYA  Coulibaly ainsi que  ses militants  venus des  différentes régions du Mali.  C’était le Samedi 27 janvier 2018.

Selon le secrétaire Général du parti, le Mali est dirigé par le même visage, les mêmes hommes.Il ne peut y avoir du nouveau  avec ses hommes. Ils ont montré leur limite car ils n’ont pas de vision.

Mr Yaya Coulibaly ajoutera que c’est fort de ce constat  que le PRVM FASOKO a procédé à une analyse objective de la situation politique dans le pays, une évaluation   exhaustive  des acquis politiques du Parti et cette analyse  d’évaluation faite par  les militants du PRVM a abouti à cette décision : le parti doit se représenter à l’élection présidentiellede Juillet 2018.  Les militants du PRVM FASOKO ont décidé que le président du bureau national  soit leur candidat aux futures élections.

« La solution, elle  est en nous. Elle  ne dépend pas  d’une liste  de propositions qui seront  oubliées le jour d’après, qui  changeront même  parfois  durant le temps de l’élection  et qui  au fond sont là pour ne pas être appliquées. Elle  ne saurait émerger non plus de  compromis  bancals.  Elle ne  se fera que grâce à des solutions  différentes, grâce à une  révolution  démocratique profonde. Elle prendra  du temps  mais ne dépend  que de notre unité, de  notre courage, de notre volonté commune »  A martelé le secrétaire général.

Selon toujours Monsieur Coulibaly, la révolution démocratique  que les militants de PRVM-FASOKO mèneront est la restauration  des valeurs profondes  du Mali ; un facteur sur lequel le  partitravaille depuis sa création.  « Le Mali va tanguer  mais le Mali ne va jamais chavirer. Il a  surmonté tant d’épreuves, bien plus redoutables.   Dans quelques  mois, à l’occasion de l’élection  présidentielle, une opportunité  nous est offerte. Celle de refuser  enfin le statuquo pour choisir d’avancer ». indique le secrétaire général.

Pour Monsieur Coulibaly, le président du parti PRVM a les capacités afin d’assumer les responsabilités du Président  de la République.

Les militants ont appelé le président du parti  à être candidat en juillet 2018. Un choix accepté par Monsieur Sidibé.

« Oui je suis candidat. J’en suis  pleinement conscient. Un président n’est pas simplement investi  d’une action. Il porte aussi, de manière moins visible, les valeurs  de notre pays, la continuité  de son histoire, et  de manière cachée la vigueur et la dignité d’une vie publique.  Je sais cela. Je suis prêt ». A laissé entendre le président.

Le  PRVM dispose de deux députes et  321 conseillers.

Rappelons que le  PRVM  FASOKO est un parti démocratique, de consensus, de dialogue, de tolérance,  de justice, de partage et de paix qui s’engage à la protection sociale, économique et culturelle  de tous les maliens.

 

Abdramane   SAMAKE

Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *