Mali: «Résister aux dérives de détournement du combat contre le terrorisme»

Le Mali redoute t-il un désengagement de la France après la mort de 13 soldats français sur son sol ?

 

Ou espère t-il au contraire une solidarité encore plus forte? Tiébilé Dramé est le ministre malien des Affaires étrangères. En ligne de Bamako, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

« Nous nous inclinons devant le sacrifice de ces jeunes Français, morts pour la France, mais morts pour le Mali. Morts pour la liberté du Mali et pour le Sahel. »

RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *