Mali : le président IBK menace de retirer les 500 millions de l’opposition

Le président de la république Ibrahim Boubacar Keita semble être irrité aux critiques de l’opposition contre sa gouvernance à la tête de l’Etat à tel point qu’il a menacé  de retirer le montant alloué au fonctionnement du bureau de chef de file de l’opposition. C’était sur l’ORTM lors de la présentation des vœux de 2018.

Connu de son coup de pique à l’endroit de ses adversaires, Ibrahim Boubacar Keita, président de la république du Mali n’a pas raté l’occasion en ce début de l’année 2018 d’exprimer sa colère noire contre l’opposition. Selon lui, la critique de l’opposition contre sa gestion des affaires publique est à la limite de l’insulte.

Dans sa réponse aux vœux du nouvel an de la société civile et des partis de la majorité présidentielle, le président IBK sur un ton fâcheux fustige ainsi : “On donne de l’argent au chef de file de l’opposition, mais il n’arrête pas de nous insulter, de dénigrer tout nos efforts. On n’a pas 500 millions à jeter par la fenêtre. Ce que la loi a consacré peut être changé par la loi”.

 

Il s’agit d’une menace d’un Chef de l’Etat qui se croit être au dessus de la loi. Sinon comment un chef de l’Etat peut oser parler comme s’il achète le silence des uns et des autres avec l’argent qui ne vient d’ailleurs pas de sa poche mais du Trésor public.

 

Dily Kane

 

Mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *