Mali : ADP-Maliba, garantir la mise en œuvre des recommandations du Dialogue National Inclusif

Le parti ADP-Maliba, de l’homme d’affaires Aliou Boubacar Diallo, a signé lundi avec le premier ministre malien Boubou Cissé, l’accord politique de gouvernance, afin d’assumer ses responsabilités et de se porter garant de la mise en œuvre des recommandations du dialogue national inclusif, a indiqué le président du parti, Youba Ba, dans un communiqué.

ADP-Maliba, l’une des principales formations politiques d’opposition malienne, demandait depuis longtemps l’organisation du Dialogue National Inclusif, visant à dépasser les barrières partisanes pour trouver des solutions consensuelles à l’ensemble des défis auxquels le Mali est confronté. Un dialogue qui s’est tenu au cours des dernières semaines et qui est porteur, selon l’ADP-Maliba, des germes de la réconciliation nationale au Mali.

Un évènement durant lequel les délégués de l’ADP-Maliba ont activement participé à la rédaction du rapport final à travers de nombreuses propositions. Il coulait donc de source pour ce mastodonte de l’opposition malienne de faire fi des considérations partisanes pour s’inscrire dans la logique de la mise en oeuvre des recommandations, qui en définitive, ont été adoptées par les Maliens, majorité, opposition et société civile confondus.

« L’ADP-Maliba ne saurait se soustraire de sa responsabilité dans la réussite du programme de sortie de crise proposé par le Dialogue National. Cette responsabilité appelle à un dépassement de soi et à l’élimination des clivages politiques qui fragiliseraient les résultats positifs engrangés. Un nouveau souffle a été donné au pays », précise le communiqué d’ADP-Maliba.

La formation politique précise qu’elle se considère comme une sentinelle devant soutenir la mise en œuvre des recommandations formulées par les Maliens. « Au-delà de l’engagement politique des plus hautes autorités, la principale garantie pour notre parti est de participer activement à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation des recommandations du Dialogue National », ajoute Youba Ba.

Le Mali est confronté depuis 2012 à une crise multidimensionnelle, dont la partie la plus visible est l’émergence de groupes armés djihadistes, mais qui trouve ses racines dans la situation économique et sociale du pays, frappé par le chômage de masse, en particulier chez les jeunes. Le parti ADP-Maliba est né de cette crise, en souhaitant apporter des réponses nouvelles et issues de la société civile à cette crise.

Le fondateur du parti, l’homme d’affaires Aliou Boubacar Diallo, a créé la surprise lors du scrutin présidentiel de 2018 en arrivant à la troisième place après une campagne marquée par ses propositions économiques et sociales axées autour de l’emploi et de la jeunesse pour sortir le Mali de la pauvreté.

Dès le lendemain de l’élection présidentielle, qui a vu Ibrahim Boubacar Keita être réélu, Aliou Boubacar Diallo a appelé à la tenue d’un grand débat national inclusif visant à faire participer tous les Maliens à la recherche de solutions pour rétablir l’ordre et relancer le pays.

 

Source: newsdeconso

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *