Macky Sall sur l’Affaire des 49 soldats ivoiriens: ‘‘aux problèmes africains, des solutions africaines’’

Le Président de la Transition, le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a accueilli son homologue sénégalais, Macky SALL, ce 15 août 2022, à l’aéroport international Modibo KEÏTA Bamako-Senou. Le Président de la République du Sénégal était arrivé au Mali pour une visite d’amitié et de travail. Au cœur de cette visite, il y avait également, une médiation du Président en exercice de l’Union Africaine dans l’affaire des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis plus d’un mois.  A Bamako, Macky SALL a rassuré qu’une issue favorable en sera trouvée à cette crise entre les deux voisins à travers une solution à l’africaine.

 

C’est à 10h20 précises que le président sénégalais, Macky SALL, président en exercice de l’UA a été accueilli par le Président de la transition au Mali, le Colonel GOÏTA à sa descente d’avion ce lundi 15 août 2022. C’était en présence du ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, des membres du Gouvernement, des présidents des institutions. Tout le corps diplomatique y était également présent à l’accueil.

Le Président Macky SALL se disait porteur d’un message d’amitié, de bon voisinage, un message de l’Afrique auprès du Peuple malien. Le Chef d’Etat sénégalais a rappelé que le Mali est un pays important, un pays pivot en Afrique de l’ouest.

Selon lui, l’objectif de cette visite est d’échanger et travailler ensemble avec les autorités maliennes pour une issue heureuse à cette transition et aussi pour que le Mali retrouve sa place dans le concert des Nations africaines et internationales

« Je porte auprès de mon jeune frère, le président Assimi GOITA, un message d’amitié, de bon voisinage, un message de l’Afrique. Le Mali est très important pour nous en Afrique. C’est un pays pivot en Afrique de l’Ouest qui est frontalier avec la plupart de nos Etats et qui est lié au Sénégal par la géographie, l’histoire et tout ce qui nous lie. Dans ce contexte, je suis venu voir mon jeune frère, Colonel GOITA, chef de la transition et les autorités de la transition pour échanger et travailler ensemble pour une issue heureuse pour cette transition. Il faut que le Mali prenne totalement sa place dans le concert des nations africaines et dans le concert international », a-t-il rassuré, avant d’insister que c’était plutôt une visite de solidarité et d’amitié.

Pour l’épineuse question des 49 militaires, le Président SALL a assuré hier à Bamako qu’un bon dénouement sera trouvé à l’issue des différentes médiations entamées depuis le début de l’affaire avec son implication. Faisant le point de sa séance de discussion avec le Président Assimi sur l’affaire, il a indiqué qu’une solution africaine se sera trouvée à ce contentieux entre la Côte d’Ivoire et le Mali.   

« Nous avons eu un entretien de faciliter par rapport au contentieux avec les militaires ivoiriens, dans le cadre d’une solidarité africaine en vue de trouver une solution africaine. J’ai bien noté la disponibilité du Mali à dialoguer. Le Mali reste disponible », a-t-il martelé.

«Donc nous allons poursuivre avec la Côte d’ivoire également », a-t-il ajouté. Au passage, il a salué les efforts du président Faure GNASSINGBE qui, selon lui, a vraiment travaillé pour une solution idoine à ce contentieux.

« Je ne désespère pas donc. On y arrivera, Inchallah.  Je sors de cette rencontre avec le président Assimi naturellement très satisfait. D’abord de l’hospitalité généreuse, mais également et la franchise dans les échanges. Nous y avons mis plusieurs heures pendant le déjeuner. Je le remercie pour le bon fonio qui est mon plat préféré », a-t-il dit.

« En tant que président de l’Union africaine, je suis venu, surtout en tant que voisin, apporter mon salut, ma solidarité » au peuple malien et aux autorités de la Transition, a précisé le Chef d’État sénégalais. Il a profité de cette visite d’amitié et de solidarité pour inviter à l’accompagnement de la Transition malienne, qui se trouve sur une bonne voie. Le  Président Macky SALL a évoqué, à juste titre,l’écriture d’une nouvelle Constitution ainsi que la publication du chronogramme de la Transition.

Le Mali mérite « le soutien de toute la communauté africaine et internationale dans sa lutte acharnée contre le terrorisme ». Le Chef d’État sénégalais estime qu’il faut être « solidaire de cette lutte du Mali, du peuple malien, des autorités de transition contre le terrorisme, qui est un fléau global, qui doit nécessiter des réponses globales ».

Cette visite du Président Macky SALL au Mali, pour la première fois depuis l’arrivée au pouvoir de SE le Colonel Assimi GOÏTA, est « un signal d’amitié, de solidarité au peuple malien. C’est aussi un signal de soutien à la Transition, qui vient de réaliser des progrès après quelques difficultés ». Aujourd’hui, il s’agit d’accompagner le Mali dans sa voie pour « un retour à un ordre constitutionnel normal dans le délai prévu et conformément aux engagements des autorités ».

Au cours des entretiens, il a été également question des « militaires ivoiriens » détenus au Mali. Le Président Macky SALL dit avoir noté la disponibilité du Mali à poursuivre le dialogue pour un dénouement heureux de cette situation.

Il a salué dans le même cadre « les efforts du Président Faure GNASSINGBE, qui travaille pour trouver une solution » à ce problème. Le Chef d’État Sénégalais pense qu’une solution sera vite trouvée à ce « contentieux ».

Des questions bilatérales, notamment d’ordre économique, ont été également au menu des échanges.

Après la présidence, le Président SALL s’est rendu à la famille du Feu président Ibrahim Boubacar KEITA pour présenter ses condoléances à la famille.

PAR CHRISTELLE KONE   

Source : Info-Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.