Ma réflexion avant la liste du nouveau gouvernement.

Le choix de Boubou Cisse comme premier ministre est la réponse politique à la hauteur de la motion de censure politique.

La composition du nouveau attelage gouvernemental respectera cette logique, elle entraînera un bouleversement au sein de la majorité et les partis politiques de l’opposition acceptant de prendre part.


Le choix de Boubou est un renversement de la scène politique, de telle sorte que les favoris des listes seront mis à l’écart.
L’ancien gouvernement sera reconduit à quarante pourcent sinon plus .
En conclusion, les partis de l’opposition et les acteurs de la motion de censure seront déçus.
En la matière, je conseille aux partis politiques de l’opposition de ne pas prendre part à ce gouvernement pour garder leur crédibilité.
Dans tous les cas, ce nouveau gouvernement donnera le ton pour les combats de la présidentielle de 2023.
Ce gouvernement aura la chance d’être soutenu à cause des nouvelles têtes qui feront leur rentrée mais elle sera difficilement à la hauteur pour les défis du moment.

Source: Page Facebook du journal le Figaro du Mali.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *