M5-RFP: coup d’État institutionnel ou sortie crise

Pour une sortie de crise socio-politique, les responsables du mouvement Rassemblement des forces patriotiques M5-RFP ont élaboré un document de proposition en plusieurs points qui doit être remis au président IBK. Dans ce document, le M5 accepte le maintien du président IBK, mais propose par ailleurs la dissolution immédiate de l’Assemblée nationale ; la mise en place d’un Organe législatif de transition ; le renouvellement intégral des membres à la Cour constitutionnelle ; la mise en place d’un gouvernement de Transition qui sera dirigé par un Premier ministre qui ne peut être révoqué par le président.

Sur les réseaux, les internautes sont partagés. Certains estiment qu’à défaut d’obtenir la démission du président IBK, ces propositions ont quand même l’occasion de réduire son pouvoir et sa mainmise sur l’administration. Pour le bonheur et l’honneur du peuple malien, le M5 ne peut pas formuler mieux.
Par contre, il y a ceux qui sont sidérés de ces idées qui réduisent quasiment le pouvoir d’un président démocratique élu. Il s’agit pour eux du retour dans le système monarchique, à l’image de la Grande Bretagne ou le poste de président est uniquement honorifique. En ce moment, IBK ne sera président que de nom. Il a les avantages de ses fonctions, mais il ne décidera de rien, rejettent-ils. Voici votre Facebook an du jour !

Mountogole Coulibaly : voilà des propositions concrètes, la bonne exécution dépendra des acteurs qui seront choisis, si et seulement si le président IBK accepte ce pacte.

Eva Sira Traoré : Pas de nomination par le M5, mais un Premier ministre, chef du gouvernement d’union nationale. Ce dernier, qui aura le plein pouvoir, sera élu par les Maliens de l’extérieur.

Soumaïla Coulibaly : Ces propositions constituent un coup d’État qui ne dit pas son nom.

Ousmane Sogodogo : Ces propositions sont légitimes comme revendications pour l’honneur et le bonheur du peuple malien.

Lassine Kane : En parlant d’un pays comme le Mali, certains pensent qu’il s’agit de la gestion d’une petite famille !!! Pour d’autres, c’est l’ignorance et la carence intellectuelle qui les animent.

Seydou Oumar Traoré : Ils veulent faire du IBK sans IBK. Ça ne marchera jamais. On retourne chacun au Boulevard.

Mohamed Ag Assory : Je ne trouve aucune différence entre la démission du Président et les conditions proposées par le M5. En l’état, partir même sera mieux.

Al Hassane Hama Thiao : bon à ce niveau, c’est une base de négociations : ils pourront trouver le juste milieu.

Haroun Rachid Diakite : la feuille de route du M5-RFP enterre Bale vivant. On lui ôte tout pouvoir de gouvernance pour le mettre carrément dehors. Ça s’appelle ‘’désarmer la cible avant de l’abattre’’. Ce président partira et pas seul.

Ousmane Mahamane : Le M5 veut nous ramener dans une monarchie constitutionnelle comme en Israël ou la grande Bretagne où le président et la reine ont un titre honorifique, mais le pouvoir est concentré entre les mains du Premier ministre.

Nouhoum Traore : Très belle analyse, mais c’est très difficile de faire raisonner certaines.

Moussa Dit Boua Traore : Foutaise. Ils se prennent pour qui ? Ils pensent pouvoir accéder au trône si facilement comme ça… ce M5 ou je ne sais quoi ne vise que leur intérêt, sinon, pas celui des Maliens … vous voulez chasser un président alors que vous n’aviez même pas un programme. Ils s’agitent seulement … bientôt ça sera du passé comme le CDR de Ras bath.

Sirandou Baye : À mon avis ceci est de la pure moquerie. IBK ne va pas se laisser faire un point un trait. L’histoire en jugera, car le Mali a besoin de l’union, mais pas de la propagande ni de combat d’intérêts de bords.
Maoudo Lobo : Mohamed Ag Assory oK, sinon je pense que DICKO ne pouvant pas dire non à tout le monde qui est venu le voir. Il va céder sans céder vraiment. Il sait qu’IBK n’acceptera pas les conditions posées. En ce moment, personne ne pourra l’en vouloir qu’il a refusé le dialogue. Sinon l’objectif n’a pas changé.

Mamadou Fofana : L’imam DICKO et le M5-RFP pour rétablir les choses ! L’État ne sera plus jamais la propriété d’un Clan ou d’une famille !
Niaga Diop : Imam Dicko est un stratège politique. Il connaît son client. La balle est dans son camp.
Agassoumane Abdrahamane Maiga : C’est simplement une cohabitation qui ne dit pas son nom. Le cas Mitterrand- Chirac et cela n’a pas empêché Mitterrand de gagner son deuxième mandat !!
Hamadoun Souleymane Maïga : Je crois qu’avec les propositions que j’ai lues, si elles sont acceptées, cela équivaut à la démission du président et de son régime.
Yaya Sinayogo : Dicko et le M5-RFP ont fait de lourdes et claires propositions. Nous sommes avec le très respecté Imam.

Demba Coulibaly : KO proposition wa, donc ils ont abandonné l’idée de la démission du président alors ? Et pourtant, ils ont dit qu’ils ne vont pas dialoguer avec le président. Donc, maintenant ils proposent une autre solution et tu penses qu’IBK va prendre ça en compte alors qu’ils ont refusé son dialogue.
Oumar Tembine : Vous vous croyez être les seuls Maliens. Ils viennent de faire des propositions bidons et sans fondement. BAMAKO N’EST PAS LE SEUL MALI QUI VIVRA VERRA INCH’ALLAH. DIEU est au contrôle.

Source : INFO-MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *