L’UE va envoyer au Mali une mission de soutien aux forces de sécurité intérieure

L’Union européenne complétera très bientôt sa mission de formation de l’armée malienne par une mission de soutien aux forces de sécurité intérieure (police, garde nationale et gendarmerie), a annoncé jeudi à Bamako, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, en visite de 48 heures au Mali.

union europeenne ue

 

Il a fait cette déclaration devant les députés à l’Assemblée nationale, après son entretien avec le président malien Ibrahim Boubacar Kéita au cours duquel, “la question cruciale du dialogue de paix national et du processus de réconciliation, ainsi que toutes les dimensions des relations extrêmement étroites entre l’UE et le Mali” ont été discutées, a-t-il indiqué.

Face aux députés maliens, M. Van Rompuy a affirmé que l’Union européenne a engagé l’intégralité des moyens promis pour accompagner le Mali dans sa sortie de crise.

A son avis, il y a lieu de “rendre impossible la répétition des événements tragiques de 2012 et 2013 (coup d’état et invasion du Mali par des jihadistes). Cela passe par le rôle crucial que doit jouer l’Assemblée nationale en accompagnant l’exécutif dans sa lutte contre la corruption, dans la consolidation démocratique et dans la politique de régionalisation”. L’Union européenne maintiendra son appui sur le plan sécuritaire, a-t-il également promis aux élus nationaux maliens.

“Au vu des graves menaces à la paix et à la sécurité qui perdurent au nord du Mali et dans la région du Sahel et qui peuvent aller au-delà, la nouvelle Europe peut être un partenaire de l’Afrique”, a encore affirmé M. Van Rompuy.

A ce propos, il a précisé que l’Europe n’a “aucune nostalgie du passé, n’a pas d’ambition géopolitique”. “On a des intérêts communs et des valeurs communes et le partenariat entre l’Afrique et l’Union européenne dans le domaine de la paix et de la sécurité, est une expression principale de cette convergence”, a-t-il ajouté.

Sur le plan continental, a-t-il dit, “l’Union européenne à travers le Fonds européen de Développement consacrera 20 milliards d’euros à l’aide au développement en Afrique, durant la période 2014-2020”.

La visite du président du Conseil européen fait suite à celle que le Premier ministre du Mali, Oumar Tatam Ly, avait effectuée à Bruxelles, les 5 et 6 février derniers, à l’occasion de la 2ème ré union de suivi de la conférence des pays donateurs tenue en mai 2013 à Bruxelles.

Après le Mali, Herman Van Rompuy doit se rendre au Niger et au Bénin.

Source: Xinhua

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *