A l’occasion de la clôture du 1er congrès ordinaire de l’URP : Les jeunes acteurs du 26 mars appelés à l’unité d’action dans un grand parti politique

Vendredi et samedi derniers, l’Union des patriotes pour la République a tenu son 1er congrès ordinaire à la Maison des Aînés de Bamako. Outre les résolutions sorties des travaux, le Dr Modibo Soumaré a été reconduit à la tête du Bureau politique national qui compte 43 membres. A la clôture de ce congrès, devenu un forum des ex-membres de l’Association des élèves et étudiants du Mali (Aeem) acteurs du 26 mars, le Pr Ali Nouhoum Diallo a lancé un message pathétique dans lequel il leur demande de respecter l’esprit du 26 mars qui leur recommande de se retrouver pour agir ensemble afin de construire le développement du Mali.

Modibo Soumare president union patriote republique urp

Il y avait du beau monde à la clôture du 1er congrès ordinaire de l’Union des patriotes pour la République (Urp) samedi dernier dans l’après-midi à l’amphithéâtre de la Maison des Aînés. Cela fait suite à plusieurs jours de travaux au cours desquels l’Urp a tenu les instances nationales de la jeunesse et des femmes du Parti appelées “Amazones “, avant d’enchaîner avec le congrès proprement dit dont les travaux se sont déroulés le vendredi 11 et le samedi 12 novembre 2016. La clôture du congrès a démarré avec la lecture par le Dr Kassim Barry des 11 résolutions issues des travaux des commissions. Résolutions par lesquelles l’Urp “appelle à la moralisation de la vie publique, au travail bien fait, condition sine quia none pour le relèvement de notre pays car jamais le Mali n’est tombé si bas…recommande l’instauration d’une semaine nationale de la citoyenneté pour mieux cultiver l’esprit patriotique et civique chez les jeunes… exhorte le Gouvernement à aller plus vers l’épanouissement des femmes et des jeunes…demande au Gouvernement de lutter davantage contre le chômage, de mieux lutter contre la corruption et la gabegie “.

En plus, le congrès “a adopté une résolution spéciale pour les forces armées du Mali pour le sacrifice consenti et exhorte l’ensemble du peule malien à un sursaut national de soutien à l’armée”, mais aussi “exhorte les responsables militaires pour une moralisation des recrutements dans l’armée”.

Par rapport au sujet qui fait couler beaucoup d’encre et de salive à l’heure actuelle, notamment les élections communales, “le Congrès prend acte des élections municipales par endroit dans le pays malgré l’insécurité ; sinon souhaiterait des élections organisées sur toute l’étendue du territoire”

Mais il faut retenir que, d’emblée, comme première résolution, l’Urp a tenu à rappeler qu’elle est membre de l’Alliance des forces démocratiques pour le Mali (Afd) résidée par Tiéman Hubert Coulibaly. Retenons surtout qu’à l’occasion de ce congrès, l’Union des patriotes pour la République (Urp) dans le cadre d’une résolution, “a lancé un appel solennel à tous les acteurs de mars 91, singulièrement les anciens de l’Aeem à se retrouver pour un nouvel élan”.

Appel du Pr Ali Nouhoum Diallo

Lors de la cérémonie de clôture de ce congrès, plusieurs anciens de l’Aeem ont répondu à l’invitation du président de l’Urp, Dr Modibo Soumaré, reconduit à ce poste à la tête d’un Bureau politique national de 43 membres.

Une occasion mise à profit par le Pr Ali Nouhoum Diallo pour leur lancer un message pathétique. Il précisera : “Bien que malade, j’ai tenu à être présent parce que ceux qui sont au présidium et en face de lui sont des jeunes qui ont largement contribué à parachever une lutte commencée depuis 1968”. Pr Ali Nouhoum Diallo, de sa voix marquée par la maladie, a fait un témoignage émouvant sur ces jeunes dont il est question et qui ont contribué à la chute de Moussa Traoré.  Dr Soumaré, président de l’Urp, en fait partie.

Ensuite, le Professeur a souhaité que les résolutions soient mises en œuvre dans l’unité sur laquelle il a beaucoup insisté : “Je ne peux m’empêcher de vous rappeler à l’unité…Je vous appelle à mettre de côté vos égos pour tenir compte de l’intérêt du Mali et ne pas être une jeunesse à la recherche de strapontins et qu’on appelle pour lui donner des miettes. Si les chefs de parti présents et ceux qui ne sont pas là s’unissaient pour faire mieux que nous de mon vivant, je partirai dans l’autre monde satisfait”.Pr Ali Nouhoum Diallo a profité de l’occasion pour appeler les anciens de l’Aeem à venir organiser l’anniversaire de la marche unitaire du 30 décembre 1990 et a terminé ses propos en rappelant  que Modibo Keïta et sa génération ont joué leur rôle qui était de libérer le Mali, lui et sa génération ont joué le sien en libérant le Mali de la dictature de Moussa Traoré et pour l’acquisition de la démocratie et maintenant, selon lui, il appartient à cette génération des anciens de l’Aeem de s’occuper de la construction du développement du Mali.Un autre ancien de l’Aeem, Issa Mariko,  renforcera l’appel du Pr Ali Nouhou Diallo avant que le président de l’Urp, Dr Modibo Soumaré ne prononce le discours de clôture du 1er congrès ordinaire du parti, pendant que tous les membres du Bureau politique national se tenaient debout derrière lui.                         

 A.B. NIANG

Source : Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *