L’incivisme au Mali : Un vrai casse tête !!!

carte mali

Si le civisme était l’une des vertus dont pouvaient se targuer les soudanais devenus maliens après l’indépendance, force est de constater que le malien de 1991 à maintenant est devenu l’ennemi et le pourfendeur de la chose publique. Plus aucun respect face aux biens publics, tous s’en servent mais rares sont ceux qui se soucient de ces dits biens à savoir son entretien et sa pérennité. Cependant, la chose publique représente une contribution de tout un chacun car elle est issue de l’argent de tous les contribuables, raison de plus que l’on y prend garde pour que les futures générations héritent de ces biens intactes. Que dire de l’utilisation malsaine et peu orthodoxe des deniers publics jadis considéré comme le “faden tô”? De nos jours ces deniers sont utilisés à des fins personnels et égoïstes comme si ils étaient issus de la sueur du front de ceux qui en la garde. Ils agissent comme si ces fonds étaient l’héritage légué par leurs défunts parents alors qu’il s’agit du sang des victimes, de l’effort des concitoyens, bref du mil public autrement dit du ” Foroba nion” Fautes en bon usage et penser à vos héritiers

Sory I Diabakaté

 

Source: La Vérité

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *