L’honorable Oumar Mariko privé du VISA Français : Vers une levée de son immunité parlementaire

L’Ambassade de France  au Mali vient de refuser son visa  à l’honorable Oumar Mariko Député élu à Kolondièba et  réputé pro-putschiste. Selon des sources bien introduites, le Ministre de la Justice Me Mohamed Ali Bathily en est pour quelque chose.

 docteur honorable depute mariko oumar sadi

Dr  Oumar Mariko avait été refoulé de la France après l’évènement du 22Mars 2012 lors qu’il tentait de se rendre aux USA. Les raisons évoquées à l’époque étaient relatives à sa proximité avec les putschistes de Kati, mais également du Djihadiste Iyad Agali qu’il avait rencontré dans des conditions non encore élucidées à Niafounké.

Aujourd’hui, l’élu de Kolondièba n’a même pas obtenu de visa de la France à fortiori d’être refoulé. De sources généralement bien informées, le ministre de la justice ne serait pas étranger à la décision des autorités françaises.

M. Bathily, on s’en souvient, a récemment fait objet d’un virulent lynchage médiatique de la part du SG du Sadi à l’occasion de l’Anniversaire du Mouvement pro-putschiste, le MP22.

Mais les véritables raisons du refus seraient liées à l’inculpation de l’élu pour complicité d’assassinat, enlèvement séquestration, coups et blessures volontaires. L’affaire remonte au mois d’avril 2012 sur le campus universitaire de Badalabougou où deux étudiants ont été tués par balle. Le tireur, un policier de son Etat,  a indiqué avoir reçu  des ordres de Siméon Keïta et d’Oumar Mariko. C’est suite à cette inculpation qu’il avait perdu  son immunité parlementaire afin d’être mis à la disposition de la justice.

L’on évoque d’ores et déjà une seconde procédure pour ce faire.

Sadio Dembélé

SOURCE: La Sentinelle
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *