Les vérités de l’Imam Dicko à son ami IBK : «Nous sommes amis et nous le resterons»

Tout va bien entre le Président IBK et son ami le Président du HCIM. «Je ne soutiendrai jamais un ami, fut-il le Président de la République sur le dos des Maliens. De son élection à ce jour, il  a commis beaucoup d’erreurs et il faut que je le lui dise pour qu’il se corrige». C’est, en substance,  ces mots qui sont dans l’intervention de Mahmoud Dicko lors du forum organisé par le mouvement ‘‘Sabati 2012’’.

iman mohamoud dicko president haut conseil islamique ibrahim boubacar keita ibk president mali

Est-ce à dire qu’il y a rupture entre l’Imam et son ami IBK? Dans tous les cas, le Président du Haut conseil islamique a bien dit « oui c’est mon ami…..C’est mon ami mais je lui dirai la vérité».

Ceux qui parlent de rupture se trompent. Dicko a fustigé la gouvernance actuelle, celle de son ami IBK comme il l’avait fait sous ATT qui est pour lui plus qu’un ami, un frère voire plus qu’un frère. C’est vrai, a-t-il dit, IBK est venu trouver le pays dans des difficultés certaines; mais, a -t-il dit encore, cela ne doit pas être une excuse pour lui pour ne pas bien faire les choses. Il persiste et signe de son élection à aujourd’hui «il a commis beaucoup d’erreurs» et ses erreurs n’ont rien à voir avec la situation sécuritaire du Nord qu’il a hérité. Il n’est pas tard pour lui, dira le Président Dicko, de bien faire.

«Il doit ouvrir les oreilles maintenant  pour écouter les préoccupations des Maliens et Maliennes» et il ajoutera « Je ne soutiendrai jamais le Président sur le dos des Maliens  ou  au détriment de ma Religion».

Parlons du nord. Le Président Dicko a demandé à tous de «garder leur sang froid». Ce rappel à l’ordre ne veut pas dire qu’il y a rupture. Car, avant et après tout, les amis, s’ils le sont véritablement, doivent se dire les vérités. Donc, ces vérités prononcées ne doivent  que consolider les rapports entre Mahmoud Dicko et le pouvoir.

Un message ne pouvait pas être plus clair que celui du Président DICKO qui a réaffirmé haut et fort que Sabati 2012 et le Président se sont rencontrés sans lui et qu’il n’a jamais servi de pont entre le mouvement et IBK. Cette mise au point a été faite à l’assistance pour lever toutes équivoques.

Bara De Dara

Source: Notre Printemps

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.