Les partis politiques réagissent à la ‘’ démission ‘’ d’IBK: La COFOP, le RPM, le PARENA, la CODEM, YELEMA condamnent » avec la dernière rigueur ce coup de force » et exige » la libération des personnalités arrêtées

 

Dans la matinée du mardi 18 août dernier, une mutinerie déclenchée par certains des colonels et colonel-majors, s’est transformée en fin de journée en un coup d’Etat. Il a conduit le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta à la  » démission  » et à la dissolution de l’Assemblée nationale et celle du gouvernement. Des partis politiques ont immédiatement condamné l’acte  » avec la dernière rigueur  » et exigé  » la libération du président de la République et de l’ensemble des personnalités retenues « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *