LES LEADERS RELIGIEUX DU MALI ET LES AUTORITÉS DIPLOMATIQUES MALIENNES MAROCAINES AUTOUR DE LA TABLE : QUEL IMPACT SUR LA COOPERATION ENTRE LES DEUX PAYS ?

Le Mali et le royaume du Maroc partagent des liens historiques et familiaux. La coopération entre les deux pays est multiforme et se concentre généralement sur les domaines de la santé, de l’éducation et religieux, pour ne citer que ceux-ci. Moins d’une semaine après la prise de fonction du nouveau président de la Transition, le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains résidents à l’Étranger du Royaume du Maroc est arrivé, ce mardi 29 septembre, à Bamako. Dans le cadre de cette rencontre, M. Nasser BOURITA et plusieurs leaders religieux étaient autour de la table dans la résidence de l’Ambassadeur du Royaume.

 Malgré les liens séculaires existant entre les deux pays, une fébrilité a été constatée dans les relations entre les deux pays. En effet, l’Algérie semblait effacer le Maroc dans plusieurs domaines de coopération. Le royaume chérifien a aussitôt entrepris des grands travaux diplomatiques qui se sont concrétisés par une visite de sa majesté le Roi Mohamed VI en 2014. Au cours de cette rencontre comme nous le révèlent   les archives de la présidence, 17 accords et conventions ont été signés.  Il y a eu  des  dons de 10 000 exemplaires de corans à la communauté musulmane, la  pose de la première pierre de l’usine de cimenterie, la  pose de la première pierre de la clinique périnatale à Sébénikoro, l’ Inauguration du tronçon malien du câble à fibres optiques Transafricain,  la remise d’un don de semences bovines au profit des éleveurs, le lancement de Hit radio, la décoration du président IBK à l’ordre de Wissam du Maroc , la signature de convention d’intention relative à la construction de logements sociaux et de casernes pour les militaires..

Cette visite du ministre Marocain des Affaires Étrangères vise avant tout à ” réoccuper ”sa place qui lui revient de droit en raison des liens familiaux qui existent entre les deux peuples. Sur ce point, il est bon de noter que les hamallistes marocains et maliens à l’image du Cherif de Nioro sont de même sang. Aussi en raison du fait que le ministre algérien des Affaires Étrangères a quitté le pays, il y a une semaine, la venue de celui du Maroc est perçue comme une manière pour le Maroc de souligner qu’il est là pour renforcer sa coopération avec les Maliens. Le Ministre Marocain en échangeant avec les représentants des différentes confessions religieuses maliennes a tenu à transmettre un message d’amitié de sa majesté le Roi Mohamed VI. Et aussi, leur demander de se mobiliser pour la réussite de cette transition.

UNE VISITE, PLUSIEURS RENCONTRES, UN SEUL OBJECTIF

Toujours dans la journée du Mardi, le ministre marocain des affaires étrangères a aussi rencontré le président de la transition, Bah N’DAW. La rencontre avait pour but de réitérer le soutien du Royaume du Maroc a la république du Mali, mais aussi de féliciter et d’encourager les nouvelles autorités pour les différentes démarches entreprises pour une transition apaisée, prometteuse et permettant de construire le Mali de Demain. Toujours dans le but de transmettre le message de sa majesté le roi Mohamed VI, le ministre Marocain des affaires étrangères a tenu à préciser

« Aujourd’hui, dans ces circonstances particulières, le Maroc est prêt conformément aux orientations du Roi Mohamed VI à accompagner toutes les priorités et tous les programmes qui seront définis par les autorités maliennes durant cette période ».

Il ne faut pas oublier que le Maroc, de tout temps, a accompagné notre pays a travers différents actes posés qui se sont avérés être bénéfiques au peuple Malien dans son ensemble. C’est toujours dans ce cadre que le Ministre BOURITA a annoncé l’ouverture très prochaine de l’Hôpital mère enfant situé a Sébenicoro. Cet hôpital d’une valeur d’environ 10 milliards de francs CFA, entièrement construit par le royaume du Maroc a été achevé en 2017 mais n’a jamais pu ouvrir ses portes en raison de certains désaccords entre les autorités marocaines et Maliennes. Cette visite est donc de bon augure pour les futures relations entre nos deux états.

Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.