Les débats hier sur la thématique gouvernance Les participants préconisent «la dépolitisation de l’administration publique»

 

La Gouvernance de notre pays reste marquée par la persistance et même l’aggravation des phénomènes de corruption, de complaisance, de prédation, de népotisme et d’impunité qui limitent la portée des efforts de développement, détériorent la qualité des services publics de base et expliquent, dans une large mesure, leur inexistence. Ils fondent aussi largement la méfiance et la défiance entre gouvernants et gouvernés.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *