Les concertations nationales de tous les dangers débutent aujourd’hui Les erreurs des derrières assises seront-elles corrigées ?

C’est aujourd’hui jeudi 10 Septembre 2020 que débutent les Concertations Nationales en vue de trouver les voies et moyens pour une transition réussie au Mali. Ces assises des 10, 11 et 12 Septembre 2020 se dérouleront sous la direction du Président   du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), le Colonel Assimi Goïta. Les Organisations prendront part à ces Assises en rang dispersé.  C’est ce qui fait que les uns et les autres craignent des dangers qui planent sur ces Assises d’une importance capitale pour notre pays. 

 

Si les Assises de validation des Termes De Référence (TDR) se sont tenues le samedi 05 Septembre 2020, sous la présidence du 1er vice-président du CNSP, le Colonel Malick Diaw, celles des 10, 11 et 12 Septembre 2020 seront présidées par le Colonel Assimi Goïta.

Les premières Assisses ont été marquées par un fiasco qui ne dit pas son nom. Certains ont failli en venir aux mains. Cela prouve à quel point les fissures sont profondes. Que Dieu sauve le Mali confronté à toutes sortes de difficultés !  Pour les premières Assises, la mauvaise organisation est passée par là. Il est plus que jamais nécessaire de corriger les erreurs du passé pour des Assises à hauteur de souhait. C’est l’avenir du Mali qui se joue à travers ces concertations, donc il faut éviter toute forme de fiasco.

Faut-il le rappeler, les concertations de validation des TDR se sont déroulées dans le District de Bamako et à l’intérieur du pays. Cette occasion a été une opportunité par les participants de faire de nombreuses propositions. Selon les données, le comité d’experts a sérieusement travaillé sur les documents et les propositions. L’idée était de faire une centralisation et de dégager une ligne directrice pour préparer les Assises nationales qui débuteront aujourd’hui jeudi 10 Septembre 2020. Ce Comité composé de 20 membres, dont des juristes, des constitutionnalistes et des universitaires est piloté par Mme Diarra Fatoumata Dembélé, ancienne juge à la Cour Pénale Internationale (CPI). Tous les membres sont des Maliens. Il a surtout été question (…)

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *