« Les Amis du président IBK » soutiennent Soumeylou Boubèye Maiga

Les Faîtières des Associations, Organisations, Mouvements et Clubs de soutien au président Ibrahim Boubacar Kéita, dénommées «Les Amis du président IBK» ont organisé une conférence de presse, vendredi dernier, à la Maison de la presse. Ils ont tenu à réagir contre les propos tenus par les religieux au cours du meeting organisé par le Haut Conseil Islamique du Mali. Le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maiga, selon la plateforme, doit être maintenu à son poste.

Le président des Faîtières, Massoud Cissé, a félicité le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga, qui a œuvré avec brio pour organiser l’élection  présidentielle. Il a appelé au maintien du Premier ministre à son poste. Car, a-t-il indiqué, il est en train de traduire en véritables projets de gouvernance, la vision du Chef de l’État. Massoud Cissé a déclaré que l’organisation actuelle de la société malienne, accorde une place de choix à tous les acteurs de la Nation, au-delà de tout clivage politique, ethnique, religieux ou militant, pour servir l’intérêt de tous. Le journaliste Abdoul Niang a parlé de déclarations incendiaires, susceptibles de mettre en péril la sécurité intérieure du pays, à l’occasion d’un meeting du Haut Conseil Islamique. Pour lui, c’était un Règlement de compte politicien. Or, a-t-il dit, « le peuple a trop subi et il est temps que chacun rejoigne son camp » Il est décidé, a-t-il affirmé, à prendre tous les risques pour défendre son pays en appliquant l’article 22 de la constitution qui dit que la défense de la patrie est un devoir pour tout  citoyen.
Il a ajouté qu’il  est venu à la conférence de presse, en tant que « citoyen qui a constaté  une chose qu’il faut dénoncer ». Il a fustigé le fait que le président du HCI ait condamné la première institution du pays en demandant de limoger son Premier ministre, sous peine de se voir renversée. Légalement, a-t-il ajouté, IBK est le président de la République. Il a affirmé que ceux qui font une telle demande sont ceux qui ont voté et fait voter contre le président IBK, or c’est Dieu qui donne le pouvoir à qui il veut. Il a, lui aussi, appelé IBK à maintenir son Premier ministre à son poste.
Parlant de la crise au centre du pays, il a indiqué qu’il n’y a pas de problème entre ethnies dans la crise au centre du pays. En guise de prédiction, il a soutenu que l’opposition attend l’occasion propice pour s’attaquer au projet de loi constitutionnel.
B.D. 

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *