Législatives : Le RPM ne veut pas partager ?

jeunes rpm ibk campagne

Tout laisse croire que le parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali  (RPM), ne veut pas partager son pouvoir avec ses alliés réunis au sein de la coalition ‘‘IBK, le Mali d’abord’’. Ces alliés, il faut le dire, sont constitués de partis politiques et d’associations politiques et non partisanes. Ils se sont pliés en quatre pour élire l’homme fort de Koulouba. Beaucoup d’entre eux  ont sacrifié le soutien pour leur propre candidat au profit de celui du RPM et,  d’autres candidats malheureux du premier tour, Dramane Dembélé en l’occurrence, a même risqué son avenir politique en défiant tout son parti,  l’ADEMA et malgré la plateforme ADR/FRD dont son parti est signataire,  pour s’aligner derrière IBK avec qui, il dit partager des valeurs de l’International socialiste. Ce sentiment de non partage est ressenti au sein des états major de l’ensemble des alliés, car le parti présidentiel semble se démarquer de tous pour faire cavalier seul, lors de la prochaine course  pour l’hémicycle. Mais une majorité à ce niveau ne se gagne pas sans alliance, surtout pour un parti comme le RPM qui, il faut le reconnaitre,  n’existe presque pas dans certaines localités. A la présidentielle, c’est la  personne d’IBK qui a gagné l’élection et non le RPM, ce parti ayant déjà fini de subir un réel isolement qui le confinait aux seconds rôles dans l’échiquier national. Ce sont les alliés, inspirés par l’engouement populaire autour de la personne d’IBK, qui se sont battus pour assurer une victoire nette et sans bavure à ce candidat de luxe.

 

Aujourd’hui, vouloir faire cavalier seul est très prétentieux et peut s’avérer périlleux pour ce parti qui a besoin de plus de temps pour se restructurer et mieux s’implanter. D’ici là, le chemin conduisant à la maison Bagadadji  passera forcément par les alliés si le parti veut éviter certaines embûches.

Il faut juste oser le dire ! Ne faut pas se leurrer !

 

H.M

Source: L’Enquêteur

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *