Législatives au Mali : les nouvelles régions du Nord au cœur de la polémique

Le projet de découpage territorial prévu dans le cadre l’application de l’Accord de paix fait polémique, notamment au sein de certaines communautés du nord du Mali, qui craignent d’être sous-représentées à l’Assemblée nationale.

La nouvelle n’est pas encore annoncée. Mais le gouvernement malien devrait, dans les jours à venir, officialiser le report des élections législatives, prévues aux mois de novembre pour le premier et décembre pour le second tour. Un report qui pourrait notamment permettre de résoudre un problème de taille : le projet de découpage territorial – sur la base duquel les législatives doivent être organisées – n’est pas encore prêt.

Jeune Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *