Législatives 2013 : LA LISTE DEFINITIVE DES CANDIDATS PROCLAMEE

La Cour constitutionnelle a proclamé hier dans l’après-midi la liste des candidatures définitivement validées aux législatives dont le premier tour aura lieu le 24 novembre prochain. L’audience solennelle était présidée par le président de l’institution, Amadi Tamba Camara.

cour constitutionnelle mali

Rappelons que la Cour avait procédé à la proclamation d’une première liste le 24 octobre. Elle avait alors entériné 417 listes de candidatures sur 427 reçues. Les réclamations éventuelles dirigées contre les candidatures devaient lui être déférées dans les 24 heures qui suivaient  cette proclamation. Et les requêtes ont été nombreuses : 59 au total. C’est l’ADEMA et l’URD qui ont déposé le plus grand nombre de requêtes. Dans l’ensemble, les réclamations demandaient l’annulation pure et simple de certaines listes de  candidatures ou la correction d’erreurs matérielles notamment sur des noms.

Au terme de ce second round, la Cour a déclaré non valides 8 nouvelles listes de candidatures. A Tominian, la liste indépendante MADLEM a été rejetée. A Douentza, c’est également le cas du groupement de partis ADEMA-PASJ/RPM. Dans la circonscription de Dioïla, le groupement de partis MPR/ASMA-CFP n’est pas habilité à participer à la compétition. Idem pour le duo ADEMA-RPM à Barouéli. Disqualifié également le groupement de partis YELEMA/SIRA/RPDM/SADI/PACP à Kati.

A Banamba, la liste du RPM a été déclarée non valide, tout comme l’a été celle de l’UDD à Bandiagara. Enfin à Koutiala, c’est la liste du groupement de partis UMPC/CARE/RJS qui est invalidée.

L’invalidation de candidature la plus retentissante est sans doute celle de Niankoro Yeah Samaké, car ancien candidat à l’élection présidentielle passée. La Cour a estimé qu’étant toujours considéré comme élu de l’URD à Ouéléssébougou, il ne pouvait pas se présenter  sous une autre bannière que celle de ce parti sans prendre le soin de démissionner de ses fonctions d’élu communal. La liste du groupement de partis YELEMA/SIRA/RPDM/SADI/PACP sur laquelle il se présentait à Kati a donc été annulée. La majorité des listes de candidatures invalidées l’ont été pour le même motif.

M. A. TRAORE

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *