Le secrétaire général des Nations unies appelle à la retenue face à l’intensification des tensions politiques au Mali

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a appelé samedi à la retenue au Mali après que des manifestations massives ont refait surface dans ce pays africain déjà en proie au terrorisme et à la violence.

 

Selon un communiqué de son bureau de presse, le secrétaire général suit avec inquiétude les récents développements politiques au Mali.

M. Guterres a exprimé son plein soutien aux efforts en cours de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest et en particulier à sa déclaration de vendredi appelant à un dialogue politique inclusif, indique le communiqué.

Le secrétaire général a appelé tous les dirigeants politiques du Mali à envoyer des messages clairs à leurs partisans pour qu’ils fassent preuve de la plus grande retenue et s’abstiennent de toute action susceptible d’alimenter les tensions. Il a aussi souligné l’importance du dialogue et encouragé tous les acteurs maliens à travailler de manière inclusive et constructive pour préserver l’état de droit et respecter les droits fondamentaux.

M. Guterres, poursuit le communiqué, a réaffirmé que les Nations unies continueront à accompagner les Maliens dans leurs efforts pour consolider la paix et la démocratie.

De nombreux manifestants sont descendus vendredi dans la rue de Bamako, capitale malienne, pour exiger la démission du président Ibrahim Boubacar Keita pour “corruption” présumée. F

Source: Agence de presse Xinhua
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *