LE RPM AU BORD DE L’IMPLOSION Le parti Vs «La Famille»

Si l’affrontement physique, à proprement parler remonte au samedi 7 Mai dernier, le conflit à l’origine profonde de la déchirure date de plusieurs mois et oppose la tendance Bocary Tréta et celle de Nancoma Keïta symbolisant respectivement le parti et «La Famille».

docteur bokary treta secretaire general parti rpm conference reunion

C’est lors de la réunion hebdomadaire du samedi 7 Mai dernier que le secrétaire au Développement du BPN (Madou Diallo) et celui en charge des finances (Djibril Dicko) en sont venus aux mains. En réaction, le BPN a suspendu le présumé agresseur (Madou Diallo) pour deux mois de toutes les activités politiques. Ce dernier proteste et menace de saisir le Tribunal administratif. La présumée victime, à savoir Djibril Dicko lui, a d’ores et déjà entamé une procédure judiciaire en introduisant une plainte auprès du commissariat de police du 3ème Arrondissement.

Dans les faits, la bagarre en question n’est que la résultante d’un conflit très profond dont les origines remontent à la mise en place du bureau de la section II il y a de cela quelques mois. Deux tendances se sont affrontées et chacune a fini par mettre en place son propre bureau. D’où le bicéphalisme.

Les deux tendances sont respectivement dirigées par Madame Sissao Yakaré Toungara et Madou Diallo. Et respectivement «sponsorisées» par le secrétaire Général Bocary Treta et le secrétaire politique Nancoma Keïta. Si le premier bénéficie du soutien de la formation politique à la base, le second jouit de l’estime et du soutien de «La Famille».  Ceci expliquerait cela.

La bataille ne fait donc que commencer !

Batomah Sissoko

 

Source: sphynx

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *