Le président de l’UM-RDA, Bocar Moussa Diarra: ‘’désormais celui qui n’a pas de base n’aura pas de place dans le bureau national’’

L’Union malienne pour le Rassemblement démocratique africain (UM-RDA) a organisé, ce samedi 18 avril 2015, à la Maison des ainés la conférence des sections de Bamako. La cérémonie d’ouverture de cette importante rencontre était placée sous la présidence du président du parti, Bocar Moussa Diarra. C’était en présence des représentants du conseil des sages, des mouvements des femmes et des jeunes du parti ainsi que des partis amis.

bocar moussa diarra parti um rdra

Conformément aux textes du parti, des conférences régionales sont organisées entre deux congrès afin de parler de l’évolution du parti et de se projeter dans l’avenir.

C’est dans ce cadre que s’est tenue cette conférence des sections de Bamako après la tenue des conférences régionales. Objectif : redynamiser les structures du  parti à Bamako avant les prochaines échéances électorales.

Les responsables de l’UM-RDA sont unanimes que les sections de Bamako sont les moins dynamiques de toutes les structures du parti. Des structures qu’il faille redynamiser pour que Bamako reprenne la place qui est la sienne au sein du parti.  Surtout quand on sait que c’est à Bamako que se trouve l’essentiel des membres du Bureau politique national de l’UM-RDA. Autrement dit, c’est à Bamako que se trouve la tête du parti.

Ce qui a fait dire à Bocar Moussa Diarra que «la tête du parti doit marcher pour que le reste suive». Pour ce faire, le président du parti indique que rien ne sera plus comme avant au sein du parti et surtout au niveau du bureau politique national. Pour lui, il n’y a plus question que le parti se fasse représenté par des gens qui n’ont aucune base politique. En terme clair, celui qui n’a pas de base n’aura pas de place dans le bureau national. A en croire Bocar Moussa Diarra, désormais c’est la récompense du mérite à l’UM-RDA. Un message clair qui semble être compris par les militants et sympathisants du parti.

Cette conférence de Bamako, a permis aux militants d’échanger sur le report des communales et des régionales. Aussi, elle a permis de recueillir les points de vue des militants sur l’Accord de paix d’Alger pour une forte implication du parti dans le processus de réconciliation nationale.

 

Aboubacar Berthé

Source: Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.