Le président de la CODEM, Housseini Amion GUINDO face aux maires et élus municipaux du parti : « Nous souhaitons vivement que les communales ne soient plus reportées »

Les responsables de la Convergence pour le développement du Mali (CODEM) ont rencontré leurs élus municipaux dans la soirée du mardi 9 décembre, au siège du parti à Djélibougou. Face aux maires et élus communaux du parti de la quenouille, arrivés à Bamako dans le cadre des journées nationales des commues, le président de cette formation politique de la majorité présidentielle, Housséini Amion Guindo dit Poulo, a évoqué les grands sujets de la nation. Avant de souhaiter vivement que les prochaines élections communales se tiennent effectivement en avril 2015.

Housseini Amion Guindo ministre sports parti codem poulo rencontre Union Nationale Associations Supporteurs Aigles unasam

Le président de la CODEM, non moins ministre des Sports, Housseini Amion Guindo dit Poulo a brièvement fait l’état de la nation en touchant plusieurs sujets de l’actualité nationale.

Il a rappelé d’abord le bilan électoral du parti de la quenouille. Le candidat de la CODEM à l’élection présidentielle 2013 est venu en cinquième position sur 27 candidats à l’issue du scrutin avec à peu près 5% des suffrages. Il a rappelé le soutien de la CODEM au candidat Ibrahim Boubacar Kéita au second tour de la présidentielle. Ce qui explique le positionnement du parti au sein de la majorité présidentielle, avec les 5 députés qu’il a eus à l’issue des élections législatives au sein du groupe parlementaire APM. Et d’insister que la CODEM au plan parlementaire se classe également cinquième force politique et deuxième à Bamako avec deux députés (Hadi Niangado de la commune II et Boulkassoum Touré de la commune I).

Parlant des pourparlers d’Alger, le président de la CODEM s’est voulu rassurant en insistant sur  » la détermination du gouvernement à parvenir à un accord de paix  et à la réconciliation dans le strict respect du caractère un, indivisible, laïc et républicain de l’Etat malien « . Il a alors salué et remercié les pays amis du Mali pour leur accompagnement.

A propos de la récente affaire de l’achat de l’avion présidentiel et du contrat d’équipements militaires qui a défrayé la chronique, le leader de la CODEM a souhaité ne pas faire de commentaire particulier. Il a indiqué qu’il faut simplement faire confiance à la justice malienne, qui est saisie et qui fera son travail en toute indépendance. Il a félicité le président de la République pour son engagement dans la promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption et sa volonté de s’inscrire totalement dans la transparence dans la gestion des affaires publiques.

Concernant les prochaines échéances électorales, Housséini Amion Guindo s’est, d’abord, félicité des adhésions de maires et élus communaux au parti, avant d’appeler chacun de ces élus à se mobiliser pour une participation victorieuse aux communales et régionales à venir. « Nous souhaitons vivement que les élections communales se tiennent comme prévu en avril 2015. Il ne faut plus qu’il y ait un nouveau report. Car, plusieurs maires ont noué des liens de coopération décentralisée ; lorsque des délégations seront mises en place, sans la légitimité requise, cette coopération, profitable aux populations, risque d’être gelée « , a-t-il expliqué.

Et Housseini Amion Guindo d’ajouter que bientôt, plus précisément le 10 janvier 2015, la CODEM tiendra sa conférence nationale des cadres avec à son menu les préparatifs et stratégies des élections communales et régionales. Il a vivement souhaité que le parti occupe plus le terrain afin le nombre de ses élus (447 conseillers municipaux) soit doublé dans tout le pays.

Il n’a pas manqué d’aborder l’actualité sportive et celle portant sur le virus Ebola avec un certain optimisme en estimant que le Mali est en passe de maîtriser la menace de cette maladie ; et que les équipes nationales du pays vont faire de très belles performances cette année avec les bénédictions de tous.

Auparavant, le maire de Bandiagara, Housseini Saye, porte-parole des élus communaux de la CODEM s’est adressé aux responsables du parti.

Bruno Djito SEGBEDJI

SOURCE: L’Indépendant  du   11 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.