« Le premier ministre n’a posé aucune action visant à unir les maliens. », dixit Housseini Amion Guindo

Comme dans leur communiqué publié en fin de la semaine dernière, Oumar Mariko et Poulo ont demandé la démission du Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maiga. Ils affirment soutenir le mouvement du 10 février dirigé par l’Imam Mahamoud Dicko qui a aussi demandé le départ de SBM.  http://bamada.net/demission-du-pm-un-nouvel-appel-du-cherif-de-nioro « Comme entendu lors du meeting mémorable du 10 février 2019 au stade du 26 mars, la COFOP exige la démission du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga », a déclaré Oumar Mariko.

 

 

Quant au président du parti de la Quenouille, il ne fait pas cadeau au « Tigre ».  « Le Premier ministre n’a posé aucune action pour rassembler les Maliens », dit-il haut ce que des milliers de citoyens pensent tout bas. Pour lui, la division est la principale action qu’entreprend le Premier ministre Maiga. Il va loin en disant que Soumeylou Boubeye Maiga est indexé,  au centre, par la communauté dogon aussi bien que par la communauté peulh. Pour Poulo, le président de l’ASMA  a un agenda de 2023 et fait tout dans ce cadre. Or, dit-il, pour sortir des problèmes aujourd’hui, il faut quelqu’un qui pourra rassembler les Maliens.  http://malijet.co/editorial/edito-mahmoud-dicko-et-cherif-bouye-les-opposants-au-regime Il estime que ce rassemblement n’est pas possible avec ce Premier ministre. « FSD, COFOP, Adema Association, nous avons été ensemble gazés. Notre liberté fondamentale, celui de manifester librement a été violé », a-t-il déclaré pour soutenir  que  Soumeylou Boubeye n’est pas un rassembleur.

Source: Bamada.net

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *