Le ministre des Affaires religieuses et du Culte dans les radios privées confessionnelles de Bamako : le souci du bon déroulement du processus électoral

Dr Yacouba Traoré a invité les auditeurs à aller retirer leur carte NINA et à s’impliquer dans toutes les actions, avant, pendant et après les élections pour éviter les crises post-électorales.DR-YACOUBA-TRAORE

Le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Dr Yacouba Traoré a visité lundi, cinq radios privées confessionnelles (Islamique, Catholique et Evangélique) de Bamako : « La Bonne nouvelle », « Islamique», « Dambé », « L’Unité», « Espoir », « Nièta » et la chaîne 2 de l’ORTM. Le ministre Traoré était porteur d’un message de partenariat et de collaboration dans la perspective de la tenue d’élections irréprochables et du dialogue et de la réconciliation nationale.

« Nous attendons beaucoup des radios. Vous devez pouvoir avec professionnalisme, transmettre aux populations des messages forts dans le bon déroulement du processus électoral, la construction de la paix, le renforcement de l’unité nationale et la démocratie et la cohésion sociale ». Ce sont les mêmes propos que Yacouba Traoré  a répétés dans chacune des radios visitées, avant d’inviter le personnel de ces radios à diffuser sur leurs ondes, des messages d’éducation, d’information et surtout de sensibilisation des populations pour réussir les élections à venir, notamment le scrutin du 28 juillet.

Dans les studios de certaines radios visitées, le ministre Traoré est même intervenu en direct pour livrer, pendant quelques minutes, un message aux auditeurs pour les inviter à aller retirer leur carte NINA et à s’impliquer dans toutes les actions, avant, pendant et après les élections pour éviter les crises post-électorales.

Aux candidats, il leur a recommandé de battre campagne avec des programmes de société de qualité professionnelle et d’exercer selon la loi électorale. Le ministre a par ailleurs demandé à chacun de ses interlocuteurs de prier pour le bon déroulement du mois de ramadan et pour une bonne pluviométrie.

Pour la tournée qui a débuté aux environs de 09h30 par la radio « La Bonne nouvelle », installée au marché Dibida, Dr Yacouba Traoré était accompagné par certains de ses proches collaborateurs, notamment son chef de cabinet, Bakary Dagnogo et le chargé à la communication, Habib Kane.

 

A la radio de l’Archidiocèse de Bamako, la Bonne Nouvelle, le ministre a été accueilli par la directrice intérimaire de la Radio, Sœur  Janine Traoré, avant la visite des installations.

A côté de la Maison des artisans se trouve la radio « Islamique », la première radio confessionnelle au Mali. Elle a été créée en 1993. Ici le ministre Traoré et sa délégation ont été accueillis par les responsables de cette radio appelée aussi « La  voix du Coran et Hadith », El hadji Moussa Konta et El Hadji Siaka Traoré.

Ces deux responsables ont promis au ministre leur implication totale dans la sensibilisation des populations sur le retrait des cartes d’électeurs et le vote qui est un devoir civique.

A la chaine 2, le ministre accompagné par le directeur de l’Office de radio diffusion télévision du Mali, Bally Idrissa Sissoko et le directeur de la chaîne 2, Oumar Moussa Traoré a visité la cabine technique, le studio d’enregistrement et d’autres installations.

 

Bally Idrissa Sissoko a au nom de tout le personnel de l’ORTM, remercié le ministre pour sa visite, avant de l’assurer de l’accompagnement de sa structure. « L’information est comme un couteau à double tranchant », reconnaît le directeur général de l’ORTM qui invite ses « collègues » à s’abstenir de la diffusion de toutes informations susceptibles de mettre en cause la paix et l’unité nationale. Nous avons écouté avec beaucoup d’intérêt votre message. Nous nous efforcerons à cultiver la paix et la cohésion sociale pour atteindre les objectifs de développement », a promis Bally Idrissa Sissoko.

A la radio « Dambé » le ministre a discuté avec le directeur, Mohamed Kimbiri des préoccupations essentielles du moment, notamment l’organisation d’élections « propres ». Le directeur de la radio « Dambé » a dit avoir pris bonne note des messages du ministre. En guise de reconnaissance Mohamed Kimbiri a remis au ministre Yacouba Traoré deux livres coraniques dont un pour son collègue de la communication, Manga Dembélé qui devrait être de cette visite, mais empêché par un autre engagement.

A Faladiè où émet la radio de « l’Unité », le ministre s’est entretenu avec le président de l’Association des Tijanites pour l’appel à l’Islam (ATA), Beïdy Tall, tandis qu’à la radio « Espoir » à Sogoniko, la visite des lieux était guidée par le directeur général le révérend Abdias Diarra. Celui-ci a remis deux Bibles au ministre dont une pour Manga Dembélé. La tournée marathon s’est achevée à 16h 30 à la radio « Nièta », située au quartier Mali où la délégation ministérielle a été accueillie par le directeur de la radio, Sidy Ibrahima Djiré.

Rappelons que le ministère des Affaires religieuses et du Culte est chargé de la mise en œuvre de la politique gouvernementale en matière de religion.

Il s’occupe de la réglementation des prêches et de l’organisation des pèlerinages musulman et chrétien tout en assurant la gestion des fêtes religieuses et du dialogue intercommunautaire.

S. TANGARA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.