Le ministre de la défense face à la presse : « L’armée du Mali se porte de plus en plus mieux » dixit le ministre Bah N’Daw

            Suite à l’annulation des contrats des équipements militaires, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Général Bah N’DAW a animé une conférence de presse le mardi 30 septembre 2014. L’objectif était d’informer l’opinion nationale sur les préoccupations majeures relatives à la position de l’armée malienne. Cette conférence de presse s’est déroulée dans les locaux de son département en présence de son équipe entre autres, le Secrétaire général, Général Mamadou Lamine BALLO ; le chef d’Etat major général des Armées, Général Mahamane TOURE.

colonel major bah ndaw ministre defense ancien combattants portrait

Lors de la présente conférence de presse, le ministre de la défense et des anciens combattants a d’abord procédé à la présentation de son équipe aux journalistes avant de leur donner la parole pour des questions.

L’annulation des contrats militaires, la position actuelle de l’armée malienne et la situation des Généraux du Mali ont été entre autres des thématiques abordés par les journalistes au cours des échanges.

 

Suite aux résultats de la mission d’évaluation du FMI dans nos murs, il a été annulé le contrat des équipements de l’armée. Selon le ministre de la Défense et des Anciens combattants, cette annulation concerne 15 contrats militaires. Mais qu’à cela ne tienne, le ministre soutient que l’armée du Mali se porte de mieux en mieux. Pour lui, l’armée se remet.

 

Depuis quelques années, le Mali compte plusieurs Généraux qui passent sous silence aux yeux de la population. Ce qui fait que cette population malienne ne cesse de se poser des questions sur la place et rôle de ces Généraux au jour d’aujourd’hui dans la libération de notre pays comme dans la reforme de l’armée nationale. Mais le moins que l’on pouvait dire est que ces Généraux ne sont quand même pas rayés de l’effectif militaire et bénéficient encore toujours de tous les avantages qui leurs ont été accordés.

 

Aux questions des journalistes à savoir que deviennent ces Généraux ? Sont-ils cachés?

Le ministre Bah N’DAW sous un ton un peu furieux répond en précisant qu’il ne veut plus entendre parler de la sorte. Pour lui, nos Généraux ne sont pas cachés, ils ont valablement servi le Mali et continuent à le faire. « Ils ne sont pas cachés, ne jetez de l’éponge sur personne, jusqu’à preuve du contraire, ce sont des Généraux de la République du Mali, ce qui est arrivé est arrivé, on ne saurait porter des jugements sur ceux-là, donc je souhaiterai que vraiment dans nos propos, nous sachions raison garder par rapport à ceux qui sont prêts encore à mourir pour ce pays. Je vous dis que la veille à 15 heures, lorsque j’ai adressé des invitations pour 35 Généraux, le lendemain à 15 heures, ils ont tous répondu à l’appel et en tenue correcte. Vous conviendrez avec moi qu’ils ont tous souci de ce pays plus que nous. Je souhaiterai qu’on les respecte un temps soit peu. Dans la vie des uns et des autres il arrive des accidents, donc ne les en voulez pas » a-t-il déclaré.

Concernant la position de l’armée malienne, le département de la défense, à en croire la hiérarchie militaire, nos forces armées et de sécurité sont présentes partout sur le territoire national et mènent des opérations conjointes. « Ce n’est pas parce que nous n’avons pas un nombre sur chaque coupe du territoire que l’armée malienne n’est pas là. Elle est présente et mène conjointement des patrouilles avec nos partenaires, nous faisons des rencontres périodiques au niveau des commandants des postes, nous faisons des rencontres au niveau des états majors et nous menons des actions communes sur l’étendue du territoire, nous contrôlons et nous sommes sur l’étendue du territoire. Simplement nous ne posons pas des actes qui vont en contradiction avec le cessez-le-feu que nos autorités ont signé », à laisser entendre Général Mahamane TOURE.

 

L’armée comme toute œuvre humaine, sa vie est faite de haut et de bas, donc la production d’un événement ou une série d’événements ne doit en aucun cas occasionné des doutes à l’endroit de notre armée. Sinon ça serait douté de soi-même. « Ce qu’il convient de retenir aujourd’hui, c’est que l’armée malienne se reconstitue et travaille conjointement avec les partenaires. L’armée d’aujourd’hui est plus forte que celle d’hier et le plus important est d’être sur le terrain », a ajouté Mahamane TOURE

Mamadou BALLO

SOURCE: Zénith Balé  du   4 oct 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.