Le groupe-politico-religieux «sabati 2012» et les législatives 2013 : Tout sauf le FDR

Après leur soutien favorable pour la victoire du  président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, les responsables du mouvement Sabati  2012 entendent  accompagner ce dernier  dans la réussite de son quinquennat. Ce faisant, le mouvement Sabati se dit prêt à appuyer les partis  politiques pour bien asseoir la démocratie et  choisira des députés pour accompagner le programme du Président  Ibrahim Boubacar Kéita. Le sujet a fait l’objet d’une journée de réflexion organisée  le samedi 21 septembre2013  au centre Al Mountata Alfarouk de Bamako.

moussa boubacar bah mouvement sabati cherif nioro islamique

Moussa Boubacar Bah

A travers cette journée  de réflexion,  il s’agissait  d’outiller les responsables du mouvement Sabati  sur les dispositions de la  loi électorale relatives aux élections  législatives.  La rencontre selon le président du mouvement Sabati  2012, Moussa Boubacar Bah avait   aussi pour objectif, d’informer les membres  sur  le rôle et fonction des membres de l’hémicycle.

 

 

Plus d’une centaine de participants venus des différentes régions et du district de Bamako ont pris part à cette rencontre au cours de laquelle,  il a invité les uns et autres à privilégier les mots d’ordre du mouvement au détriment des partis politiques dont ils appartiennent. Durant les assises, comme attendu, ils ont eu à s’imprégner  des dispositions de la  loi électorale relatives aux élections  législative.

 

 

Toute fois, le président  du mouvement Sabati a précisé  que son regroupement  choisira des députés pour accompagner IBK. Ce faisant, lors des législatives  le mouvement Sabati accordera  son soutien à tous les prétendants  à l’hémicycle soutenant les idéaux du nouveau président, exceptés les candidats des formations politiques de l’opposition incarnée aujourd’hui par le Front Démocratique pour la République.

 

Rappelons que  cette rencontre a été présidée pour la circonstance par le  président du HCIM du Mali, l’Imam Mahmoud Dicko qui serait la main invisible de ce regroupement politico-religieux, dans une partie de prêche, a exhorté les uns et les autres au changement conformément au  thème retenu pour la rencontre:  » Quel député pour un Mali nouveau ?  »

 

 

On constate que le mouvement Sabati se prête allègrement au jeu politicien tout en faisant croire  à son prétendu caractère apolitique. Une attitude qui n’est pas sans danger pour la stabilité sociopolitique du pays. On imagine en effet le chaos si d’autres entités religieuses décidaient à leur tour de s’impliquer autant.

 

Tom et Djibi

 

SOURCE: Maliba Info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *