Le gouvernement d’IBK sous le feu des critiques

A peine nommé, le premier gouvernement du second mandat d’IBK suscite de nombreuses réactions. Composé de 32 membres dont 11 femmes, le sort de ce gouvernement est lié aux législatives prévues dans un peu plus d’un mois.

L’équipe gouvernementale est formée cinq jours après la prestation de serment du président Ibrahim Boubacar Keita, déclaré vainqueur avec plus de 67% au second tour de la présidentielle du mois dernier.

Mais l’opposition, alignée derrière son chef de file Soumaila Cissé, continue de contester les résultats du scrutin. Voilà pourquoi le chercheur Moussa Sidibé s’attendait à un gouvernement de cohésion nationale.

Source: dw

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.