Le désenclavement en marche : Le METD sur des chantiers routiers à Ségou et Sikasso

Le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement (METD), Mamadou Hachim Koumaré, a visité du 2 au 4 avril 2015 certains projets porteurs de désenclavement dans les régions de Ségou et de Sikasso.

 mamadou hachim koumare ministre equipement transport bureau

Après l’étape de Kayes, le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, à la tête d’une forte délégation, était sur plusieurs chantiers de désenclavement dans les régions de Ségou et Sikasso.

Ce périple du METD a débuté par la région de Ségou, où sa délégation a constaté les travaux de revêtement de l’autoroute de l’avenue An-2000 (2×2), le rond-point du carrefour de Markala, où sera construit très prochainement un échangeur multiple, la section urbaine de la voie Ségou-San sur la RN6, la route qui mène au village Don Mario Passani en pleine construction, les voies d’accès au chef-lieu de la Commune rurale de Mahou (cercle de Yorosso) et l’hôpital régional de Sikasso, ainsi que l’aire de repos de Koumantou. Le ministre était accompagné de l’honorable Yacouba Traoré, président de la Commission travaux publics, habitat et transport de l’Assemblée nationale.

Partout, le ministre a senti une véritable appropriation de ces projets porteurs par les populations bénéficiaires. L’avenue An-2000 à Ségou permettra d’assurer une meilleure fluidité du trafic et du transport routiers, notamment pour ce qui concerne la traversée des camions et d’autres engins lourds. La construction est financée à plus de 10 milliards F CFA par le budget national (57,11 %) et la BOAD (42,89 %).

Le ministre était très satisfait de l’avancée des travaux, exécutés par le tandem d’entreprises EGK/ETEP. Le maire de la Commune urbaine de Ségou, Ousmane Karamoko Simaga, n’a pas caché sa satisfaction et celle de l’ensemble de la Cité des Balanzans quant à l’aboutissement de ces grands chantiers. Il a remercié le gouvernement pour les efforts consentis dans le cadre du désenclavement du pays.

Le ministre a assuré la population et les autorités administratives et politiques de l’accompagnement du gouvernement. Pour ce qui est de la réalisation du pont, les travaux pourront démarrer d’ici la fin de l’année 2015, a promis le chef du département de l’Equipement.

La voie d’accès au village de Don Mario Passani, exécuté par l’Ageroute, demeure un véritable soulagement pour les populations bénéficiaires, qui n’ont cessé de remercier le président de la République pour cette promesse tenue.

A Mahou, plus de 4 km sont déjà réalisés sur 7,500 km. Ce projet, qui financé à plus d’un milliard de F CFA par le budget d’Etat, est aussi une promesse présidentielle en voie d’achèvement. Le sous-préfet de Mahou a salué le ministre pour avoir permis la réalisation de cette route de désenclavement de sa localité.

Dans la Capitale de Kénédougou, la délégation a visité les travaux de la voie d’accès à l’hôpital régional en fin de travaux, seule les voiries y restent. Cette route distante de 1,3 km, va coûter environ 800 millions de F CFA, les travaux de cet important projet de désenclavement sont exécutés par l’entreprise Covec.

A Koumantou, il a été érigé une aire de repos pour les routiers, financée à plus de 835 millions de F CFA, ce projet qui vient d’être réalisé par le ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement à travers l’Ageroute, devra contribuer à minimiser les risques d’accidents de la route, surtout sur l’axe Bamako-Bougouni-Sikasso-Zégoua-Côte d’Ivoire.

Avant de prendre congé de la 3e région, le ministre Koumaré et sa délégation ont visité le pont de Kouoro-barrage qui connaît en ce moment quelques problèmes. Le METD a promis que l’Etat, à travers son département, est en pleine réflexion dans le but de construire un nouveau pont susceptible de rendre plus fluide la circulation. La réalisation de ce futur pont pourrait intervenir courant 2015-2016.

Ousmane Daou

source :  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.