Le CNSP presse la Cédéao de lever ses sanctions

Le chef de la junte au pouvoir au Mali, le colonel Assimi Goïta, a pressé mardi la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) de lever les sanctions imposées à son pays, invoquant la nomination d’un président de transition qu’il a présenté comme un civil.

 

“Nous avons accepté les principes de la Cédéao, à savoir la nomination d’un président civil, puis la désignation d’un Premier ministre. Je pense que dans les jours à venir la Cédéao doit enlever ces sanctions pour le bonheur de la population malienne”, a-t-il dit à la presse en marge des cérémonies du 60ème anniversaire de l’indépendance du pays.

VOA Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *