Le capitaine-général Amadou Haya Sanogo : désormais ex-chef de l’Etat ou futur président du Mali ? A chacun sa réponse !

capitaine amadou haya sanogo

Les partisans du capitaine-général Amadou Haya Sanogo y croient-ils ou font-ils seulement semblant, dans le cadre d’une stratégie de harcèlement du pouvoir pour tirer leur mentor du pétrin dans lequel il semble s’engluer ? En tout cas, ils veulent bien faire comprendre que le capitaine-général Amadou Haya Sanogo serait leur candidat à la prochaine présidentielle. Nous savons qu’il est déjà ex (chef de l’Etat pendant quelques jours en tant que président du fantomatique Cnrdre) mais qu’il est le futur, nous ne préférons pas l’affirmer. Nous donnons notre langue au chat. En effet, il va falloir que le capitaine-général puisse d’abord s’extraire des démêlées judiciaires qui l’accablent. Car en dehors des dossiers de disparition et d’enlèvement de personnes, une enquête était aussi ouverte en matière de crime économique et la suite reste attendue. Mais si d’ici les élections de 2018 il n’est pas encore jugé, il pourra certainement, au nom de la présomption d’innocence, être retenu comme candidat, s’il remplit les autres conditions. Comment battra-t-il campagne ? Cela reste une autre question. Mais il faut que ses partisans sachent que s’il doit se présenter à l’élection, il lui faudra donc démissionner de l’armée six mois avant la date du scrutin. Un autre problème pour celui qui s’accroche à son grade de général diagné wati.

 

La rédacton

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *