« Le boycott du CNT n’était que du baga-baga. On savait que les policards allaient monter à Kati, en courant, avec leurs dossiers »

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.