LANCEMENT DE L’ALLIANCE POUR UNE TRANSITION INTELLIGENTE ET RÉUSSIE(ATIR) : ‘’ Notre pays n’a plus droit à l’erreur ‘’, dixit Prof Younouss Hamèye DICKO

La salle de Conférence de la Maison des Ainés a refusé du monde le samedi dernier à l’occasion de la cérémonie de lancement de l’Alliance pour une Transition Intelligente et Réussie (ATIR).  Selon ses initiateurs à l’image du professeur Younouss Hamèye DICKO du parti RDS, l’ATIR a pour objectif principal de ‘’ veiller sur toute proposition ou projet de lois entrepris par le Gouvernement et le Conseil National de Transition’’.

 

Pour son « baptême de feu », les initiateurs de l’ATIR ont rassemblé des Maliens issus de toutes les couches socio-professionnelles à la Maison des Ainés afin d’évoquer le contenu de l’Accord cadre portant sur une Transition Réussie. Il s’agit principalement de contribuer à la gestion de la période transitoire pour un retour à l’ordre constitutionnel normal à travers la mise en œuvre des accords conclus entre les membres de l’ATIR. Il ressort de la note conceptuelle de ce document de référence que dans le contexte de sortie de crise au Mali

« Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), s’est engagé à faciliter la mise en œuvre d’une transition politique, civile et militaire incluant l’ensemble des acteurs en vue d’assurer le retour à l’ordre constitutionnel normal. Dans ce contexte nouveau, des discussions engagées entre le CNSP et la CEDEAO, d’une part, et les forces politiques et sociales d’autre part, ont abouti à la nécessité d’instaurer une période de transition dont les contours sont à définir dans une Charte de Transition. La Concertation Nationale tenue les 10, 11 et 12 septembre 2020, une Charte de transition, adoptée par l’ensemble des forces vives de la Nation pour une gestion consensuelle de transition dont la durée est de Dix-huit (18) mois. D’où la présente Charte portant sur l’organisation transitoire des pouvoirs publics, à même de rassembler les Maliens autour d’une « Feuille de Route » partagée pouvant conduire dans les délais convenus à des élections transparentes, libres et crédibles pour un retour à l’ordre constitutionnel normal. L’Accord Cadre pour une Transition Intelligente et Réussie est accepté par l’ensemble des groupements (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 05 OCTOBRE 2020

Mahamane TOURE – NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.