L’air du temps à l’Assemblée Nationale du Mali : Des élus estomaqués contre le président

Les groupes rebelles ont-ils décidé de s’inscrire dans une logique de guerre ? Tout porte à la croire. Il suffit juste de faire un décryptage du comportement actuel de la Coordination des Mouvement de l’Azawad

Des élus nationaux, notamment ceux de la majorité présidentielle, enragés par la posture intègre de leur propre collègue et président de l’AN, ne comprennent plus ce qui les arrive. Les avantages qu’ils croyaient légitimes en raison de leur appartenance à la majorité, se sont vite transformés en illusions pour eux. D’où, leur noire colère en l’endroit du président Sidibé. Sa destitution serait au jour d’aujourd’hui, leur vœu le plus cher.

Que faire d’un président qui ne veut rien entendre et  qui refuse de faire les yeux doux même pour les voyages seulement. Alors puisque, non content de ne pas les satisfaire, ne serait-ce que  leur offrir des places à ses côtés pour des missions à l’étranger, il  jure aussi de faire toute la lumière sur l’affaire de la fuite relative au dossier ATT. N’excluant pas des poursuites judiciaires contre le ou les indélicats. L’honorable Issiaka Sidibé, député RPM, élu à Koulikoro, ne ferait plus l’affaire de certains élus du Parlement et ce sont ces derniers qui actionnent régulièrement contre lui. Le mieux
pour eux, serait de le débarquer du perchoir.

Sory de Moti

SOURCE / Nouvelle Patrie
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.