LA RIPOSTE DU CLAN BOUBOU CISSÉ AU CLAN SBM SBM-TBM : LA VENGEANCE DU DUO SANS SCRUPULES SUR BOUBOU CISSÉ

Depuis leurs remerciements successifs de la primature et de la Présidence de la République par le régime IBK, pardon par les « hybrides », pour impopularité et déloyauté pour le premier et incompétence et haute trahison pour le second, SBM et TBM, les deux frères scélérats ne ratent aucune occasion pour tenter de créer la confusion, faire la pression artificielle, le chantage abjecte. Objectif bassement politicien : donner l’illusion de pouvoir, faire croire qu’ils sont en position de donner l’estocade au régime. Mais en vérité, leur ignoble manœuvre dirigée contre le Premier ministre Boubou Cissé n’a pour but que de tenter de se tirer d’affaires dans l’illusoire espoir de revenir encore dans le jeu comme ils ont toujours réussi à le faire.

Dans cette entreprise de désinformation, de manipulation et de roublardise, ce Duo sans scrupules a entrepris d’étaler en toute perfidie (à travers une série d’articles) des prétendus scandales financiers, de corruptions, de mœurs, dans la presse, sur les réseaux sociaux. Le comble, c’est que les renégats qui ne font qu’affirmer sans rien prouver croient, dans leur lâcheté, faire acte d’héroïsme en se parant de prete-noms, faux-noms et la cohorte de leurs chers parasites, ses artistes de Cour, pour tenter de salir et faire peur ! Dommages que de si grands hommes peuvent être si petits, si versatiles, si félons… !
Mais qu’ils se détrompent, ils ne l’emporteront pas au paradis.

Oui, Boubou Cissé est Premier ministre, celui qui a remplacé avec bonheur cet autre frère sans scrupules, celui qui a su éteindre le brasier inconsciemment allumé par ce Judas du Mouvement démocratique, surtout celui qui n’est pas honni comme le frère flibustier. Tu parles de casseroles et d’ustensiles de cuisine concernant Boubou Cissé ? Mais son prédécesseur n’était-il pas un quincailler notoire ? Arnaqueur sans vergogne qui a pillé les maigres ressources de l’Etat, même ceux destinées à notre armée ! Les malades parlons-en ! Qui s’est tapé plus de milliards dans un foireux contrat de rénovation de l’Hopital Gabriel Touré ? Vois-tu quand on veut monter sur l’arbre de la transparence, il faut s’assurer de ne pas avoir le pantalon troué…

Cette série honteuse est loufoque ! Ce n’est qu’un ramassis de rancoeurs et venin déversés sur un homme que Sibiri Samaké a moins pratiqué que SBM et TBM. Mais visiblement les deux scélérats de frangins ne comptent pas s’arrêter là ! Des menaces et insinuations à peine voilées sont proférées par les prétendus détenteurs de tous les dossiers de la République ( comme écrire un livre sur le clan IBK de même nature que « ATTCRATIE », qui les a permis de revenir aux affaires sous ATT). C’est de notoriété pubique : s’ils ne sont pas dans le chantage la nuit, ils usent le jour de l’usurpation grotesque à travers des tentatives de victimisation et de fuite en avant en se faisant passer comme des saints et des hommes traqués par un régime” ingrat” disent-ils pour échapper à la justice.

Comme disait Franklin Roosevelt : « en politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. » L’histoire est riche en enseignements tous les événements d’hier éclairent ceux d’aujourd’hui.
Après avoir tenté de faire croire au monde entier par le biais d’une communication savamment orchestrée que l’actuel Premier ministre Dr Boubou Cissé est leur soi-disant «Petit», les frères Boubeye ont vite appris à leurs dépens que le nouveau locataire de la Primature n’est pas homme à estampiller. A leurs dépens, ils ont aussi su que ce dernier n’est et ne sera qu’aux services exclusifs du Mali, des Maliens et n’a pas d’autre agenda. Surtout qu’il n’est pas et ne sera jamais un déloyal comme eux. Alors ils sont devenus presque enragés quand ils ont vu l’indépendance d’esprit, la loyauté, l’estime, le respect des Maliens et les succès à l’actif de Boubou Cissé.

En effet, dans leur calcul machiavélique, ils comptaient sur l’échec du soi-disant « petit» pour démontrer aux maliens que seul le Grand Tigre, homme d’expérience et d’action, le faux sécurocrate attitré, était le seul capable de régler la crise multidimensionnelle de notre pays. Eh oui comme le dirait la belle Mossie : « seul SBM est la Solution ».
Le combat des deux frères est alors engagé, contre le régime et clairement contre Boubou Cissé, le bouc émissaire. En effet, il s’agit d’une lutte pour le pouvoir comme dit le philosophe : « le pouvoir se cherche, le pouvoir absolu se cherche absolument. »

Le Duo sans scrupules et sans vergognes, après avoir échoué dans leurs fonctions respectives à cause de leurs comportements ignobles, et comprenant qu’ils sont honnis par le peuple combattant du Mali qui les a définitivement tourné le dos, faisant fi de leurs devoirs de réserves, ils tentent aujourd’hui par tous les moyens d’exister… En attendant leurs sorties de l’Histoire sur la pointe des pieds, car depuis un certain temps cette dernière est en train de les conjuguer au passé.

Appréhendant ce funeste destin, SBM après avoir fait feu de tout bois, est allé jusqu’à faire des bilans comparatifs macabres entre son gouvernement et celui du Dr Boubou Cissé après des attaques lâches contre notre Armée par des terroristes.

Vous voulez parler de faillite économique et financier avec Boubou Cissé ? Faites-le chiffre à l’appui, avec les données incontestables et comparatives de l’UEMOA et de la BCEAO !

Permettez aux Maliens de ne pas croire aux affirmations des gens qui n’ont même pas le courage de s’assumer et qui se cachent derrière un nom uniquement pour le discréditer. Sibiri Samaké n’a rien à voir avec cette basse vindicte contre le Premier ministre.
Celle de vieux journalistes manipulateurs, nos politiciens marchands d’illusions et nostalgiques sans courage qui s’allient dans une serie B intitulée : « le système Boubou Cissé : Une gouvernance basée sur la corruption et l’inaction ! Acte 1 et Acte II ».
Des articles commandités clairement pour nuire à la réputation d’un jeune Premier ministre qui réussit ce que le Grand Tigre a raté à la Primature ; en tous les cas des articles très peu crédibles pour être pris au sérieux, à part bien sûr leur titre ronflant, aucun élément tangible ; dans lesquels nos scribouillards revanchards et vindicatifs affirment tout simplement des faits sans preuves.

Les seuls faits majeurs dans ces articles, c’est le chantage de ses auteurs qui annoncent des suites encore au vitriol comme pour dire « rappelez-nous sinon nous allons faire des malheurs » ! Une technique des mafieux et des maîtres chanteurs connue dans laquelle les frères judas pardon Boubeye sont connus comme étant des AS dans le domaine de l’imposture.

En effet, au grand étonnement de tous on remarquera que les deux articles sont signés du nom de Sibiri Samaké et ne sont pas publiés sur leur site malsain d’Afrika Kibaru! Ah le comble de la confusion et de la manipulation ! Je suis Sibiri Samaké, ces torchons ne sont pas mes œuvres !
Soit comme diraient les victimologues : A Boubeyebougou, les frères sont atteints du syndrome de Stockholm (c’est-à-dire : lorsque la victime tombe amoureuse de son ravisseur ou de son bourreau.) Tout le monde connait Sibiri Samaké sur les réseaux sociaux, ses écrits contre SBM et son clan, mais jamais contre le Premier ministre Dr Boubou Cissé !
Soit Sibiri Samaké dérange tellement leur plan machiavélique qu’il est devenu leur hantise ! L’auteur des pamphlets contre « l’Homme Double » (c’est-à-dire SBM, l’homosexuel), du « Duel », du « Judas » et tant d’autres… Sibiri Samaké qui défend toujours les positions saines et légitimes, alors en désespoir de cause, ils tentent de le discréditer en faisant croire qu’il serait devenu du jour au lendemain un homme vil et sans l’honneur comme eux. Un homme sans principes et valeurs qui change de position en un claquement de doigts pour mentir dans le seul but de salir des adversaires.

Non M. Sibiri Samaké n’est pas l’auteur de cette série contre le premier ministre Dr Boubou Cissé. Les vrais auteurs sont les frères Boubeye Maiga, SBM et TBM, deux faux journalistes sans vergognes ! Deux politiciens véreux qui pensent que l’honneur sans argent n’est qu’une maladie ! « Fortuna Ultima ratio Mundi. » (Faire fortune est l’ultime raison du monde).

Ils accusent Dr Cissé d’avoir constitué un clan presque familial pour ses ambitions de 2023, comme si l’histoire n’était pas récente ! Les voleurs et malhonnêtes pensent que tout le monde agit comme eux. Aujourd’hui en donneur de leçons dans leurs articles bidons et haineux, eux qui se sont toujours sucrés au sommet de l’État depuis des décennies à travers les procédés qu’ils dénoncent. On a vu ici qu’en quelques mois seulement le ténébreux Tigre s’est constitué une fortune colossale qu’il utilise aujourd’hui de manière éhontée pour tenter d’inverser les rôles.
Mais cela ne nous surprend guerre car SBM et son frangin Tiegoum Boubeye Maiga ont toujours travaillé contre les intérêts de leur pays. Ils font partie de ces cadres qui trahissent leur drapeau, leur cause et leur pays pour se faire une fallacieuse popularité personnelle ou une coquette fortune.

On se rappelle quand SBM était ministre de la Défense et des Anciens Combattants, sous Alpha Oumar Konaré, c’est lui qui détruisit nos vingt un (21) avions de combats (MICK 21), et paracheva ce travail d’apatride en 2014 sous IBK quand il était au même ministère en détruisant nos missiles, les radars et le reste des matériels d’acquisition Soviétique en nous mettant à la merci de la communauté internationale.

Quant à son frère Tiegoum Boubeye Maiga, ce dernier a toujours fait fi de la vérité qui est le plus haut phare dans la déontologie journalistique, au-delà de la race, de la nationalité, de la religion, de la conscience, n’agissant autrement qu’à travers le tordu, c’est à dire crier au loup ce qu’on appelle les ravages de la désinformation.

Ces deux cadres foncièrement cupides et malhonnêtes bannis du royaume pensent qu’ils peuvent continuer et réussir dans la manipulation et la fourberie. En tous les cas, pas sur le dos de Sibiri Samaké.

L’homosexuel démasqué et son frère d’époux cocu pensent que tout le monde est comme eux : des hommes sans scrupules et sans honneurs qui s’associent aux laideurs et aux intrigues et qui ne reculent devant rien pour défendre leurs intérêts personnels. Comme disait André Malraux : « on ne fait pas de politique avec de la morale, mais on n’en fait davantage sans. »
Quoi qui arrive, les intentions des instigateurs des différents articles contre le Premier ministre Dr Boubou Cissé, dépouillés du présent, n’ayant qu’un avenir incertain sont connues. Ils veulent réussir à travers le mensonge et la manipulation, c’est-à-dire tenter de discréditer le Premier ministre en lui prêtant des ambitions qu’il n’a pas surtout depuis le succès de son dernier voyage à Doha aux Émirats Arabes Unis, d’où il revient avec des véhicules blindés pour nos Fama.

En définitive, ce qui est affreux et nous donne une opinion désolée de SBM et de son petit frère TBM, c’est que, pour mener à bien leurs desseins, ils trouvent toujours les hommes, les moyens et les instruments zélés de leurs crimes. Mais aussi le fait qu’ils oublient complètement leur devoir de réserve et leur responsabilité d’ancien Premier ministre et de Haut Fonctionnaire du Mali dans cette propagande inutile et improductive contre leur propre pays.
De toutes les façons la vérité profonde des hommes apparaît toujours. SBM exerce l’imposture historique, fait de la provocation. En adoptant une stratégie du tout ou rien à travers une phraséologie de tonalité forte peu conciliable, ils prouvent au monde entier qu’il est peu apte au compromis, peu enclin aussi à pardonner, il multiplie les erreurs faute de magnanimité.

Lui le prétendu homme du peuple et non pour le peuple, quand il ne conspire pas, il trafique. Un homme qui doit tout à son pays, car jamais au grand jamais cet homme n’a pu se faire élire même une seule fois au cours d’un suffrage direct ou indirect et sait aussi qu’il lui sera très difficile de le faire même au sein de sa propre famille si jamais on devrait organiser des élections à ce niveau.

Alors pourquoi un tel acharnement sur vos anciens bienfaiteurs qui vous ont tout donné jusqu’à ce que vous vous fassiez harakiri ?
On voit bien aujourd’hui que vous voulez exister par tous les moyens : des voyages à l’extérieur pour dénigrer nos autorités et occuper des postes fictifs, des visites à l’intérieur du pays pour inaugurer des chrysanthèmes, des audiences fictives accordées à des gens que vous ignoriez éperdument quand vous étiez aux faîtes de votre gloire, des interviews annoncées en grande pompe au cours desquelles vous perdez votre voix et vos moyens, des missions d’observations de consolation.

Ah Monsieur le grand spécialiste, le sérénissime, finalement les gens vont finir par comprendre que tout ce que vous racontez : « c’est une histoire racontée par un idiot, plein de bruits et de fureurs et qui ne signifie rien. » (SHAKESPEARE) Alors un peu de retenue !
De grâce les hommes sans nom (Jules Mazarin, Fouché, Mirabeau, Charles Maurice de Talleyrand) que sais-je encore, qui pensent que la politique n’est pas l’art de régler les problèmes mais l’art de faire taire ceux qui les posent. Arrêtez vos « gadgets médiatiques », dites Alte aux « scoops », au risque de tomber définitivement dans les oubliettes de l’histoire, vous qui prétendez incarner le grand Mali, ne faites plus d’avantage du nom Boubeye : un Nom si lourd à porter !

SIBIRI SAMAKE.

Journal la Seconde

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *