LA RÉUNION DU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU D’HIER LE MALI DIVISE LES GRANDES PUISSANCES: LA FRANCE, LA GRANDE BRETAGNE ET LES ETATS UNIS REJETTENT LA TRANSITION DE 5 ANS, LA RUSSIE ET LA CHINE INSISTENT SUR LA NON-INGERENCE

Le dernier Rapport du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, M. António Guterres sur la situation au Mali, allant du 1er octobre 2021 au 04 janvier 2022, et les sanctions de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) étaient au centre d’une réunion de haut niveau, hier mardi 11 janvier 2022, au Conseil de Sécurité.

Tout porte à croire que cette réunion de haut niveau a été marquée par des chaudes empoignades de part et d’autre.  Cela s’explique par la divergence de vues qui divise les grandes puissantes. Si certaines soutiennent les autorités en charge de la Transition dans notre pays, d’autres  leur sont farouchement opposées.

Dans cette dynamique, la France, la (…)

TOUGOUNA A. TRAORE

Source: NOUVEL HORIZON

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.