La Fondation Maliba engagée contre la vie chère au Mali

Créée par l’homme d’affaires Aliou Diallo, la Fondation Maliba participe à l’amélioration des conditions de vie des Maliens depuis plus de dix ans. Alors que la vie devient de plus en plus chère au Mali, ses actions deviennent déterminantes.

Au Mali, le panier de la ménagère s’est transformé en sachet ces derniers mois. En cause, une hausse des prix et donc du coût de la vie. Le gouvernement de Bamako justifie cette situation par la crise multidimensionnelle (sécuritaire, politique et institutionnelle) que vit le pays depuis dix ans, l’embargo de la CEDEAO, la pandémie du Covid-19 et la guerre en Ukraine. Il y a 3 mois, le pouvoir avait organisé un conseil de ministre extraordinaire sur la flambée des prix afin de trouver des solutions.

La Fondation Maliba en soutien de l’Etat

Il vient de mettre en place une commission interministérielle pour plancher sur la question des prix des produits de première nécessité et du pouvoir d’achat au Mali. Dans une conférence donnée mi-novembre, les ministres du Commerce Mahmoud Ould Mohamed et de l’Economie Alfousseyni Sanou ont promis de nouvelles mesures d’accompagnement pour soulager la population. Pour l’instant, le gouvernement a débloqué des subventions sur les produits de première nécessité comme le riz, le lait, l’huile et le pétrole. Il aurait déjà dépensé plus 132 milliards de FCFA…

Pour l’opposition, Bamako ne fait que de la compilation de promesses et de chiffres imaginaires. La ménagère ne ressent pas l’impact de ces mesures sur le marché. Pour épauler l’Etat, la Fondation Maliba multiplie ses actions sur le terrain. L’organisation créée et financée en fonds propres par le milliardaire malien Aliou Diallo accentue ses dons en vivres et en espèces aux populations les plus démunies du Mali. A savoir les réfugiés internes, les veuves et les orphelins ainsi que les communautés rurales.

Des programmes axés sur les femmes

Chaque mois, la Fondation Maliba distribue des vivres composés de riz, mil, sucre et lait pour une valeur de 50 millions de FCFA. Aussi, fait-elle occasionnellement des dons aux déplacés. Comme à ceux du Collectif des ressortissants du Nord (COREN), après l’occupation du Nord du Mali par les terroristes. Consciente que la seule distribution de denrées ne suffira pas, l’organisation malienne soutient aussi les coopératives agricoles féminines. Elle réalise notamment pour elles des forages équipés en pompes solaires, installe des moulins à grain et distribue du matériel de transformation alimentaire.

Toutes ces actions ont déjà coûté des dizaines de milliards à Aliou Diallo. Par ailleurs, la Fondation Maliba lance régulièrement des formations à l’endroit des femmes. Il s’agit d’une part de formations pour le maraîchage, dont les produits servent à nourrir la famille ou à la vente sur les marchés locaux. D’autre part des formations en fabrication et commercialisation de savons et gels. En outre, la Fondation Maliba finance des projets générateurs de revenus pour les jeunes et les femmes. Plus de 3500 emplois directs et indirects ont déjà été créés. Grâce à ces actions, l’association espère contribuer à baisser le coût de la vie.

Source : newsdeconso

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.