Kramp-Karrenbauer insiste pour un retour au gouvernement civil au Mali

Avant la réunion des ministres de la défense de l’UE à Berlin ce mercredi, la ministre fédérale de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer (CDU) a insisté pour stabiliser la situation politique au Mali. Après le coup d’État militaire d’il y a environ une semaine, il est désormais important que le pays revienne “très rapidement” à la “situation constitutionnelle”, a déclaré Kramp-Karrenbauer dans la ZDF “Morgenmagazin”. Une «transition vers un gouvernement civil avec de nouvelles élections» est nécessaire.

L’UE est en contact étroit avec la communauté ouest-africaine d’Etats Ecowas, qui négocie actuellement avec les dirigeants du coup d’État militaire pour revenir à un gouvernement civil, a déclaré Kramp-Karrenbauer. Avec le responsable des affaires étrangères de l’UE, Josep Borrell, les ministres de la défense de l’UE ont voulu discuter de “à quoi pourraient ressembler les prochaines étapes”.

L’UE est représentée au Mali par une mission de formation à laquelle – outre la mission Minusma dirigée par l’ONU – la Bundeswehr est impliquée. Environ 900 soldats de la Bundeswehr et policiers fédéraux participent actuellement à la Minusma. En outre, environ 75 soldats allemands participent actuellement à la mission de formation de l’UE.
Au programme de la réunion des ministres de la défense de l’UE figurent les tensions actuelles entre les partenaires de l’OTAN, Athènes et Ankara, en raison des forages gaziers et pétroliers turcs en Méditerranée orientale. Avant le début de la partie officielle de la conférence, elle discutera de la situation avec ses collègues de Chypre et de Grèce dans le cadre de discussions bilatérales, a déclaré Kramp-Karrenbauer. Une nouvelle escalade doit être évitée, a déclaré le chef de la CDU. Il faut plutôt une «solution politique et contractuelle au différend sur les réserves de gaz naturel dans la région».

Depuis la découverte de gisements de gaz en mer Méditerranée, il y a eu un conflit houleux entre Ankara et Athènes sur leur exploration et leur exploitation ultérieure. Les puits turcs sont également vivement critiqués par l’UE.

AFP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *