Koutiala : Un marché moderne, 7000 m linéaire de collecteur et un Cscom

Le vendredi dernier, une délégation du département de l’Habitat et de l’Urbanisme, conduite par le ministre Dramane Dembélé, s’est rendue à Koutiala pour l’inauguration du Cscom de N’Tiesso, du marché de Hamdallaye, du collecteur Walawala à Koutiala et le lancement des travaux de reconstruction du marché de Medina Coura. Ces travaux sont financés par la Coopération Suisse à travers le Projet d’appui aux communes urbaines du Mali (Pacum).

 dramane dembele adema pasj  presidentielle candidat mine ingenieur second tour fdr trahison

Le 27 mai 2016, une délégation du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, dirigée par le ministre Dramane Dembélé, et composée de son chef de cabinet, Lazare Tembely, du conseiller technique Mamadou Ouane, du haut fonctionnaire de défense, Mamadou Soumahoro, d’Ali Koné de la Cellule des suivi de la Politique nationale de la ville (Ponav), du coordonnateur par intérim du Pacum, Abdoulaye Bamba, s’est rendue à Koutiala pour une série d’inaugurations.

L’hôte du jour et sa suite ont été accueillis par le gouverneur de Sikasso, le préfet et les députés de Koutiala. L’événement, très riche en couleur, a regroupé les autorités administratives, politiques et de confessions religieuses et une foule nombreuse (plus d’un millier de personnes) venues pour la circonstance pour lui donner un cachet de solennité.

L’amélioration des conditions de vie des Maliens est au cœur des préoccupations du président de la République du Mali Ibrahim Boubacar Kéita. Pour concrétiser cet engagement, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Dramane Dembélé, a inauguré le centre de santé communautaire de N’Tiesso, un collecteur de 7000 m linéaire pour les eaux de ruissellement et équipement marchand (marché moderne) de 500 places pour la Commune urbaine de Koutiala dans le cadre du Pacum avec un niveau d’investissement de plus de 1 milliard de nos francs.

Le maire de la Commune urbaine de Koutiala, Dramane Sountoura, a exprimé la joie et la satisfaction de la population de la ville de Koutiala et adressé ses vifs remerciements au président de la République, aux partenaires du Pacum ; à savoir : la Banque mondiale et la Coopération suisse avant de faire l’historique du Pacum à Koutiala, la ville natale du président IBK.

La Commune urbaine de Koutiala, malgré son entrée tardive dans le projet, a pu réaliser dans un court délai beaucoup d’investissements programmés. Le montant cumulé des investissements réalisés et à réaliser s’élève à 1 050 907 884 F CFA. La Commune urbaine de Koutiala a exécuté sept activités de travaux d’investissement prioritaires pour un montant total de 885 030 569 F CFA HT. A ce jour, elle a terminé six activités de travaux d’investissement et une activité est actuellement en cours de réalisation.

Le ministre Dembélé s’adressant aux siens (en minianka) a d’abord transmis les salutations du président IBK et du gouvernement et exprimé sa satisfaction pour les réalisations du Pacum avant de déclarer que Koutiala, à travers sa mairie, a été un bon élève du Pacum et a adressé une mention spéciale au conseil communal de la ville de Koutiala que dirige Dramane Sountoura sous les ovations de centaines de femmes. Il a invité la population de la ville de Siriki Ouattara à bien utiliser les infrastructures socio-économiques de base pour son bien-être.

Dans une interview accordée à la presse, il laissera entendre que : “Cette batterie de sorties sur le terrain s’inscrit en droite ligne de la Déclaration de la politique générale du PM dans son axe II. Elle intervient pour imprimer une cadence notable aux réalisations des infrastructures qui impacteront les conditions de vie et d’existence des Maliens conformément à la volonté du président de la République du Mali S. E. Ibrahim Boubacar Kéita. Le but est d’amener les collectivités à élaborer les projets et d’aller chercher les financements”.

Le Cscom de N’Tiesso est situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Koutiala. Ce joyau, qui répond aux normes requises d’un plateau digne, comporte une maternité, un dispensaire et un logement d’astreindre. Il est d’un standing élevé de par sa situation géographique et couvre 8 villages.

Après la rupture du ruban symbolique, le représentant des 8 chefs de village a exprimé sa joie et remercié les plus hautes autorités du pays et particulièrement le président IBK dans sa quête du bien-être des Maliens. Il clamera sous un tonnerre d’applaudissements que “désormais, nous n’allons plus mettre nos femmes dans les charrettes pour aller dans les maternités, car nos femmes pourront accoucher chez nous. Que Dieu soit loué ! Merci IBK ! Merci Pacum !”

Le directeur régional de la santé de Sikasso, qui représentait le ministre de la Santé, a remercié le Pacum et ses partenaires (Banque mondiale et Coopération suisse) pour leur apport et leur assistance. Il a exhorté les populations des 8 villages à utiliser à bon escient cette réalisation.

L’équipement marchand de plus de 500 places est situé en plein cœur de la Commune urbaine de Koutiala dans le quartier d’Hamdallaye et comprend 52 magasins, un bloc de poissonnerie, un bloc de boucherie doté de tous les accessoires, un bloc de gargote, 2 blocs de latrines, des hangars et revêtement de terre en béton. Toutes choses qui concourent à la propreté du marché. Cet équipement, qui sera mis à la disposition de la mairie de Koutiala, contribuera sans doute à sa santé financière.

Le collecteur de 7000 m linéaire contribue à améliorer la mobilité de la population des quartiers Koko de Koutiala. “Désormais, nous pourrons circuler dans nos rues, nous reposer devant nos portes et la boue et les eaux souillées ne seront que de mauvais souvenirs”, s’est félicité Seydou Ouattara, un riverain du collecteur.

Notons que toutes ces infrastructures ont été réalisées sur la base des propositions du conseil communal de la ville de Koutiala qui est la commune nantie en termes de réalisation du Pacum, ce que le ministre Dembélé a, au nom du gouvernement, bien félicité et encouragé.

Source : MUH

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.