Koulouba: le virus résistant de l’étourderie

Le gâte-papier ou gratte-papier du Papy national vient de le foutre une nouvelle fois dans le cambouis. Signe de fébrilité, d’inconsistance ? Une certitude, il donne le bâton pour se faire battre, parce que le siège du pouvoir ne peut et ne doit être celui des boulettes. Constatons l’étendue de la catastrophe : ‘’décret N° 2020-0165/PT-RM du 12 Novembre 2020, déclarant un deuil national (…)’’.

 

 

À l’en-tête du décret, il est mentionné : ‘’Primature, Secrétariat général du Gouvernement’’. Mais, en bas, le décret est signé : ‘’Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, Bah N’DAW’’. C’est à croire qu’à Koulouba, le virus de l’étourderie est très résistant. La preuve : le décret N° 2020-0022/P-RM du 2 janvier 2019 a révélé une gaffe identique. En effet, à l’en-tête du décret, il est écrit : ‘’Primature, Secrétariat général du Gouvernement’’. Mais, en bas, le décret est signé : ‘’Le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA’’.
D’autre part, avec microcosme exigeant et très sceptique à son égard, le Papy national, déjà suffisamment l’abreuvé de critiques pourrait faire grâce aux bledards des mystères gratuits. L’ancien Président de la République Amadou Toumani TOURE est décédé le Mardi 10 Novembre, à Istanbul en Turquie. Dès l’annonce de la triste nouvelle, les réseaux sociaux ont été inondés d’interpellations sur le deuil national et la mise en berne du drapeau. Silence tombal du côté de Koulouba qui intrigue aussi par la date du décret, à savoir le 12 Novembre, qui coïncide avec le début de la tournée sous régionale du Papy national. Comme par enchantement, les réseaux sociaux sont inondés, le 16 Novembre, veuillent des funérailles de l’ancien Président Amadou Toumani TOURE, au Génie militaire, d’un décret déclarant un deuil national.

Source : INFO-MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.