Kayes : Le PDES se proclame première force politique à Nioro du Sahel

   conference reunion debat parti opposition soumaila cisse urd modibo keita fare amadou goita ps Yeelen koura hamidou diabate parena nouhoum togo pdesLe comité directoire national (CDN) du Parti pour le développement économique et social (PDES) poursuit avec sa tournée de dynamisation du parti à travers le pays, entamée en janvier. Après l’étape de Sikasso début mars, il s’est rendu à Nioro du Sahel (région de Kayes) le week-end passé. Une véritable démonstration de force qui s’explique par la bonne santé du parti d’ATT à Kayes.

 

Après Koulikoro, Ségou et Sikasso, une forte délégation du PDES, sous la conduite par son président, Sadou Harouna Diallo, et comprenant le secrétaire général, Abdoul Wahab Traoré, Nouhoum Togo, chargé à l’organisation, à la mobilisation et à la communication et Mme Diallo Fatoumata Sacko, chargée des relations avec les partis politiques, etc., s’est rendue à Nioro du Sahel le samedi 19 mars pour la conférence régionale du parti. Accueillie chaleureusement à 7 km de la ville par des cavaliers, la délégation a été escortée dans la plus grande salle de spectacles du cercle qui refusait du monde.

Dans son mot de bienvenue, le coordonnateur régional de Kayes, natif de Nioro, Cheickné Camara, a remercié le CDN pour la tenue de cette rencontre régionale à Nioro, un honneur pour lui. Il a salué la présence de toutes les sections de la région de Kayes venues pour évoquer les questions relatives à la situation du pays en général et de leur parti en particulier.

 

Première force à Nioro du Sahel

Brossant l’état de santé du parti à Nioro du Sahel, le secrétaire général de la section, Samba Kane, a fait croire que le parti de l’ancien président de la République Amadou Toumani Touré, est la première forces politique dans sa circonscription électorale.

“Depuis sa création, le PDES reste la première force politique à Nioro du Sahel. Cela nous a été prouvé de nouveau aux dernières échéances électorales (législatives) avec un score honorable face à des coalitions”, a-t-il souligné. Et de préciser que le PDES est arrivé en 3e position derrière la liste RPM/ADP-Maliba et Adéma/Parena et n’eut été son soutien, la liste RPM n’allait pas passer au second tour. “Sans se tromper, on peut dire que sommes la première force politique à Nioro du Sahel. Nous travaillons à ce que le PDES gagne le maximum de mairies aux élections locales prochaines”.

Séduit par ces bonnes nouvelles pour sa formation, le président du PDES, Sadou Harouna Diallo, s’est adressé aux militants de la région de Kayes, expliquant les motifs de sa visite et le choix porté sur Nioro du Sahel pour abriter cette rencontre à dimension régionale.

“Mon choix est porté sur Nioro du Sahel parce que c’est une ville de grands marabouts, une ville sainte. C’est pour venir me prosterner près de nos pères marabouts qui sont là afin qu’ils fassent des bénédictions pour le Mali tout en entier parce que le Mali a plus que besoin de la paix. Et nous dans le PDES, nous sommes des hommes et des femmes de paix. Nous avons hérité ça à notre mentor ATT”, a-t-il précisé.

Il ajoutera que cette rencontre rentre dans le cadre du processus de dynamisation du parti qu’il a lancé depuis son arrivée à la tête du PDES il y a six mois. “Le PDES a traversé des moments durs, mais jamais le PEDS ne mourra. On se réveille de notre cendre après la crise de 2012. Notre objectif est de l’amener le parti au pouvoir un jour”, a-t-il lancé.

Le président intérimaire affirmera qu’après ces différentes rencontres avec la base, une conférence nationale sera organisée à Bamako.

Dans la soirée, la délégation s’est rendue dans les grandes familles de la ville sainte où elle a été accueillie avec honneur. Avant, elle avait rencontré le Chérif de Nioro lors d’une course de chevaux.

Maliki Diallo

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *