«Karim Keita est en train de transformer les élèves de la République en du bétail électoral », dixit Ras Batch

L’Honorable Karim Keita, président de la Commission Défense à l’Assemblée Nationale, a remis, le 07 octobre dernier,  5000 cahiers et 500 sacs à son effigie aux élèves de l’école la République à Niaréla en Commune II du district de Bamako. Circonscription électorale à laquelle  il doit son siège de député à l’Assemblée Nationale. Un geste noble et salutaire, est-on tenté de dire. Mais pas pour  Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Batch. A ses yeux,  ce geste de l’Honorable Karim Keita a une autre signification…

honorable karim keita depute contribution aide dons kits scolaires enfant demunis orphelin

L’instruction et la formation sont des valeurs contenues dans des manuels et ces manuels sont les supports de la transmission de la connaissance. Si le support n’est pas conforme à ce qu’il est censé transporter, au lieu qu’il soit un vecteur de transmission, il risque d’être un obstacle à la transmission de la connaissance.

« En l’occurrence les cahiers distribués par Karim Keita, au lieu qu’ils puissent servir d’encouragement et soulager les charges des parents par rapport aux matériels didactiques, ces cahiers comportent des éléments susceptibles même de compromettre les conditions indispensables à la compréhension et l’acquisition de la connaissance », affirme Ras Batch dans une interview qu’il a accordée à notre confrère le Canard Déchainé.

Mettre sa photo avec l’effigie du drapeau national, en affichant sa profession, c’est ce qui entrave ou entache l’objectif recherché. L’impact de l’image et de la photo sur la psy-conscience et la psychologie de l’enfant est très grave. Tous les spécialistes de l’éducation sont unanimes là-dessus, ajoute-t-il.

Ce sont des enfants qui seront appelés à voter dans un, deux voire trois ans. « En leur remettant des cahiers à son effigie Karim Keita est en train de les transformer en du bétail électoral », indique Ras Batch. Et d’ajouter : « Si lors d’une élection vous mettez les photos de dix candidats y compris celle de Karim, les électeurs qui sont habitués à voir l’image de Karim Keita, choisiront sa photo parmi celle des autres. C’est comme dans les publicités. En donnant aux enfants des cahiers à son effigie, Karim a trouvé une astuce pour battre campagne et à l’école et la maison chez les enfants. Les parents aussi sont transformés ».

En tant qu’homme politique ce que Karim fait n’est pas mauvais. Mais, poursuit Mohamed Youssouf Bathily, c’est l’espace et le moyen utilisé qui est illégal et immoral. Il est illégal parce qu’il affecte l’intérêt général. Il est immoral parce que le projet politique vise des enfants. Aux dires de Ras Batch, il existe une jurisprudence en la matière, Danielle Mitterrand, la femme de l’ancien président français François Mitterrand a remis aux autorités des cahiers à son effigie destinés aux élèves, Moussa Traoré président de la République, à l’époque, les a retournés. Elle a été obligée de changer les cahiers.

Pour Ras Batch, des sanctions doivent pleuvoir. Le Directeur de l’école la République a ignoré les textes et en cela il doit être traduit en conseil de discipline. Il a failli à son rôle d’éducateur et a, seulement,  vu en cette affaire une occasion pour se faire un carnet d’adresses avec le numéro de Karim Keita, le fils du président de la République. L’association des parents d’élèves en Commune II doit se saisir de cette situation pour dire : « attention ! Ce qu’on donne à nos enfants n’est pas conforme ».

Le syndicat des enseignants de l’éduction de base qui a pour mission de défendre les intérêts matériels et moraux des enseignants doit battre pour que l’école ne soit pas un terrain de chasse des politiques. Parce que si l’enfant échoue, c’est le déshonneur de l’enseignant, conclut, Ras Batch.

  1. Togola

 

 

 

Source: Journal CARREFOUR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *