Karim Kéita après la rencontre avec le ministre de la Défense : «Nous encourageons les FAMA, qu’elles tiennent bon»

A sa demande, la Commission de la défense nationale, de la sécurité et la protection civile a entendu le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tièman Hubert Coulibaly, après les attaques de Léré, de Ménaka et de Diré.

Au cours des échanges, sans tabou nous a-t-on dit, le ministre Tièman a fait le point de la situation devant les Commissaires, le Président Karim Kéita en tête. C’était dans l’après midi d’hier à l’Assemblée nationale.

Après les échanges, le Président de la Commission défense a fait savoir que l’armée a repoussé les assaillants qui ont attaqué ces localités. «Nul n’est dupe. A l’approche de la date fatidique de signature de l’accord, le 15 mai prochain, on savait qu’il allait y avoir une multiplication et une diversification des points d’attaques. Le ministre nous a entretenus de ces évènements, dans les moindres détails. Je tiens à le féliciter ainsi que l’ensemble du personnel du ministère de la défense.

Nous encourageons les FAMA, qu’elles tiennent bon. Elles ont tout notre soutien, pas seulement les députés de la Commission défense, l’ensemble du peuple. Nous sommes derrière elles. L’armée a pu défendre nos positions et repousser les assaillants», a-t-il déclaré.

Selon lui, cette attitude de nos FAMA est à mettre à leur crédit. Ce qui est réconfortant, «c’est que le peuple était habitué à entendre parler de replis tactiques de l’armée. Mais, aujourd’hui, ce n’est plus le cas».

Il a aussi indiqué que les renforts ont pris du retard dans certains endroits à cause de l’état de nos infrastructures routières et des mines qui sont disposées un peu partout.

Youssouf Diallo

source :  22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.