Karim, Boubou, Tieman et Oumar Mariko : ces politiques qui risquent de passer des années hors du Mali

Tous menacés par des probables poursuites judiciaires, quatre hommes politiques maliens vivent hors du pays depuis un certain temps. Et au regard des raisons qui les ont poussés à prendre la clé des champs, ils risquent de mettre encore du temps avant de signer leur retour au bercail.sauf , s’ils décident chacun en ce qui le concerne de répondre volontairement à la justice de leur pays. Aussi, même en cas de changement de régime, les éventuelles poursuites continueront à sévir.

S’agissant du premier, Karim Keita, ancien député de la République du Mali et figure
emblématique du régime de son défunt père Ibrahim Boubacar Keita, Karim Keita est absent du pays depuis août 2020. Parti dans la foulée de la chute du régime de son père, l’ancien député de la commune II du district de Bamako est cité dans plusieurs dossiers dont celui de la disparition du journaliste Birama, dossier pour lequel il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Aux dernières nouvelles , Karim Keita, qui n’a pas pu assister aux funérailles de son père IBK en janvier 2022 s’est exilé en Côte d’Ivoire après son départ du Mali.

La deuxième personnalités politique malienne en fuite est Boubou Cissé, ministre plusieurs fois et ancien premier ministre Boubou Cissé est absent du pays depuis décembre 2020 après avoir été cité comme cerveau d’une présumée tentative de déstabilisation de la transition . La destination fixe de l’homme reste un mystère, mais l’on sait tout de même qu’il vit politiquement à travers des activités au Mali, car il a de nombreux soutiens tapis dans l’ombre sur la scène politique et dans d’autres domaines. Reviendra t’il quand ? On s’interroge encore. Et puis, pourra t’il faire acte de candidature à une élection quelconque étant absent du pays vers la fin de la transition.

Quand à la troisième personnalités en dehors des pays, il fut ancien ministre sous le régime d’IBK à travers plusieurs départements ministériels dont celui de la défense et des anciens combattants, Tieman Hubert Coulibaly a pris ses jambes au cou contre toute attente, même si départ nombre de ses partisans ont nié son comportement à la Usain Bolt. Il est cité dans l’affaire dite de l’achat des équipements militaires intervenue sous le régime d’IBK. S’il est absent du pays physiquement, son opinion et sa voix politiques demeurent encore actives. Courant semaine derrière, l’homme s’est prononcé sur l’actualité du Mali à travers une chaîne de télévision en France et sur une radio à dimension internationale.
Dr Oumar Mariko puis que c’est de lui qu’il s’agit, a été contraint de s’enfuir en début avril 2022 après avoir porté des accusations sur les activités militaires à Mourra au centre du Mali. Plus d’un mois après son départ, l’on ignore encore où se trouve l’ancien député de kolondieba qui du 7 décembre 2021 au 4 janvier 2022 avait séjourné à la maison centrale d’arrête de Bamako pour d’autres faits ayant trait au déroulé de la transition. Oumar Mariko est quatrième homme politique en cavale. A l’instar des trois premiers politiques, leur retour au bercail n’est pas pour demain.
Oumar Traoré

Source: Le Caiman de indè

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.