Journée de Concertation de la jeunesse CODEM : Les jeunes du parti se positionnent pour les prochaines élections communales

Venus de toutes les sections de la CODEM du Mali profond et du district de Bamako, les jeunes du parti de la quenouille s’étaient réunis le samedi 27 septembre au CICB pour réfléchir sur la redynamisation de leur parti dans la perspective des prochaines élections communales et régionales. Ils ont, avec à leur tête le président du mouvement, Moussa Kanta, et le vice-président Mody Diakité, réaffirmé devant les membres du bureau politique national du parti, leur souhait d’être bien positionnés sur les listes de candidatures lors des prochaines communales.

election legislative codem aliance mpr yelema adema

Ce à quoi s’est engagé le vice-président et député de la commune I, Boulkassoum Touré.

Les Cols bleus « . C’est le nom donné au mouvement national des jeunes de la Convergence pour le développement du Mali (CODEM) pour leur uniforme vestimentaire, des T-shirt blancs aux cols bleus qu’ils arborent lors de leurs manifestations publiques. Ils étaient des centaines de jeunes de la CODEM ainsi habillés qui ont pris d’assaut, le samedi dernier, le CICB pour une » journée nationale de concertation « . C’était en présence des vice-présidents Inza Coulibaly, Boulkassoum Touré et d’autres cadres et députés du parti de la quenouille.

Les thèmes majeurs qui étaient à l’ordre du jour de cette rencontre sont » L’état des lieux et enjeux des structures de la jeunesse du parti « , » stratégie de remobilisation des jeunes dans la perspective des prochaines communales « .

Dans son intervention, le président du mouvement des jeunes non moins chargé de mission au ministère des Sports, Moussa Kanta, a salué la mobilisation des jeunes pour cette participation massive à ce cadre de retrouvailles et d’échanges. Il a vivement félicité les militants pour leurs efforts remarquables lors des élections présidentielle et législatives passées. Il a appelé à une vision new look et à une nouvelle feuille de route pour les cols bleus.

A en croire, Moussa Kanta, la jeunesse de la CODEM doit continuer à prouver que les premiers responsables du parti peuvent compter sur elle et avec elle. C’est pourquoi il a plaidé pour que les jeunes soient mieux positionnés sur les listes de candidature lors des prochaines élections communales.

En réponse à ce plaidoyer, le vice-président et député de la commune I, Boulkassoum Touré a rappelé que la CODEM est un parti jeune qui veut promouvoir les jeunes du Mali. Ce qui se justifie par les concepts comme « le tournant générationnel ou le rajeunissement de la classe politique « prôné par le parti. Il n’a pas manqué de souligner la profession de foi du parti, » comptons d’abord sur nos propres forces « . Et la jeunesse, a-t-il dit, est une force. Et Boulkassoum Touré de rassurer les » cols bleus » que le bureau politique national s’engage à permettre que les jeunes, mais aussi les femmes soient bien positionnés sur les listes de candidatures lors des communales à venir. Il a aussi rappelé que la CODEM est un jeune parti dont les résultats n’ont rien à envier à ceux des autres formations politiques. Créé en 2008, le parti sera classé 5ème force politique juste après sa participation aux communales de 2009 à l’issue desquelles, il a eu près de 400 conseillers municipaux. Aujourd’hui, a ajouté M. Touré, après la présidentielle et les législatives de l’année dernière, la CODEM se maintient à cette cinquième position. Avant de souhaiter que le parti fasse mieux lors des communales de 2015.

Bruno D SEGBEDJI
SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.