Journée Culinaire « Gwataa » : Amener les femmes à bien faire le ménage

A l’occasion de la commémoration du 8 mars, journée internationale de la femme, les responsables de Shows Biz connexion et leurs sponsors Maggi, Boisson Planet et Eau Eva étaient devant la presse le vendredi 7 mars 2014 au lycée « la Lanterne » de Sogoniko. L’objectif de cette conférence de presse était d’attirer l’attention des uns et des autres sur les journées culinaires Gwataa qu’elle organise au niveau de cinq établissements de la capitale du 7 au 21 mars pour amener les femmes à bien préparer les repas. La conférence était animée par le Directeur de KD FM, Karou Kaba et de l’animateur Robert Dissa.

 

FETE MARS JOURNEE INTERNATIONALE FEMME CEREMONIE

Selon le premier conférencier, Karou Kaba, non moins directeur de la radio K2 FM, c’est à l’occasion de la commémoration du 8 mars, journée internationale de la femme, qu’ils ont décidé d’organiser la première édition de la journée culinaire Gwataa. Avant de préciser que les plats qui seront préparés par les candidates sont typiquement maliens. « Les filles vont faire le choix de ces plats traditionnelles et la cuisine se fera à l’école. Elles seront suivie par une caméra du marché jusqu’à l’école. Et à 13heures, le verdict tombera», a-t-il dit. Quant au deuxième conférencier, Robert Dissa, il fera savoir que pendant deux semaines, ils feront le tour de cinq établissements pour dénicher les meilleures ménagères.

 

Ces lycées sont : la Lanterne, Platon, Angna Diakité, Chaine Grise et Gandiamoye Keïta. « Nous avons décidé de lancer ces journées car les filles n’arrivent plus à bien préparer dû à l’école et le travail des aides ménagères communément appeler les bonnes ou servantes. On a décidée de le faire en deux semaines pour ne pas perturber l’école des filles. A l’occasion de ces journées, il y’aura des shows, concerts et les lauréates recevront leurs cadeaux. La cuisine est très importante dans la vie d’une femme », a dit Robert Dissa. Avant de signaler que ce n’est pas une compétition interscolaire mais une compétition qui se fera entre cinq filles d’un seul établissement. Il a précisé que le goût et la présentation du repas sont les deux critères retenus.

 

 

A l’en croire, l’objectif rechercher est d’amener les femmes à bien préparer les repas. Il a fait savoir que cinq filles ont été présélectionnées dans chaque établissement au hasard parmi des milliers de filles. En réponses aux questions des journalistes, le conférencier a indiqué que chaque candidate a droit à une aide-ménagère et chaque établissement aura sa journée. La journée du lycée Platon est prévue pour le mercredi, celle de la lanterne pour le vendredi puis s’en suivra les autres établissements, a-t-il conclu.

 

Aguibou Sogodogo

SOURCE: Le Républicain
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *